in

Voici LA vraie raison pour laquelle la plupart des chiens aboient !

Crédits : iStock

À chaque fois que quelqu’un passe devant votre jardin ou sous vos fenêtres, c’est la même chose : votre chien se met à aboyer comme un fou. Et ce parfois même jusqu’à ce que la personne en question disparaisse de son champ de vision. En réalité, ce comportement est très courant chez nos amis canins. La raison ? Le chien est un animal territorial. En aboyant ainsi, il tente donc de faire passer un message. Voici lequel !

Bon à savoir : les colliers anti aboiements, avec ou sans décharges électriques, et tous les autres engins de torture destinés à éliminer les aboiements intempestifs sont à proscrire absolument !

“Éloigne-toi de mon territoire !”

Il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer pourquoi un chien aboie : stress, ennui, frustration, joie, jeu, démence sénile, mauvaises habitudes, anxiété de séparation… Mais une raison en particulier est le plus souvent évoquée dans les cas d’aboiements intempestifs : l’instinct territorial.

À l’origine, les chiens ont été domestiqués par l’Homme pour défendre un territoire. Qu’il s’agisse d’un temple, d’un garde-manger ou encore d’une habitation, c’est avant tout le rôle de chiens de garde de nos amis canins qui a été sollicité durant des milliers d’années.

Désormais, la plupart des chiens sont des animaux de compagnie. Mais ils n’ont pas oublié les instincts hérités de leurs ancêtres. Par conséquent, lorsqu’un étranger s’approche de leur territoire, il est perçu comme une potentielle menace. Et les chiens se sentent alors obligés d’aboyer.

Cet aboiement territorial a en réalité deux significations : il sert non seulement à dissuader l’intrus de ne pas s’approcher de plus près mais également à alerter les maîtres de la présence d’un danger.

chien berger allemand aboie
Crédits : iStock

Et si les chiens recommencent encore et encore, c’est parce que ça marche ! En effet, lorsqu’ils aboient sur un passant dans la rue, ce dernier poursuit toujours son chemin. Or, un chien pense : “j’ai ordonné à cette personne de s’en aller, et ça a fonctionné ! Je dois donc recommencer la prochaine fois.”

Ainsi, lorsque votre chien aboie sur une personne ou une voiture dans la rue, qu’il aperçoit de la fenêtre de votre maison ou de votre appartement, il pense que ce sont ses aboiements qui la font fuir. Mais il ne lui vient pas à l’esprit que, même s’il n’avait pas aboyé, cette personne aurait tout de même continué son chemin.

Maintenant que vous savez que les aboiements de votre chien partent en réalité d’une bonne intention, et que c’est dans sa nature d’aboyer pour défendre son territoire, il peut être intéressant de mettre en place plusieurs astuces pour limiter ces nuisances sonores. Car si votre chien réagit au moindre son ou mouvement qui a lieu à proximité de votre foyer, vous ne devez pas être en très bons termes avec vos voisins…

Nos astuces pour éviter les aboiements territoriaux

1. Déplacez vos meubles

Si votre chien se poste à la fenêtre toute la journée et qu’il aboie sur tous ceux qui passent devant chez vous, essayez de faire en sorte qu’il ne puisse plus regarder par la fenêtre. Par exemple, s’il a besoin de monter sur un canapé pour regarder dehors, déplacez le canapé à un autre endroit de la pièce. Cela l’empêchera de monter la garde devant la fenêtre.

chien beagle aboie canapé
Crédits : iStock

À noter que cette astuce fonctionne mieux pour les petits chiens. En effet, ces derniers ont généralement besoin de monter sur un meuble pour accéder à la fenêtre.

2. Fermez les volets

Pour que votre chien cesse d’aboyer sur tout ce qui bouge dans le quartier, bouchez-lui la vue. Pour cela, fermez les volets ou tirez les rideaux durant la journée.

Vous pouvez également installer un demi-rideau ou un film antiregards pour fenêtre à la hauteur de la tête de votre chien. Cela l’empêchera de regarder à l’extérieur tout en bénéficiant tout de même de la lumière du jour.

3. Masquez les bruits

Si votre chien réagit particulièrement aux bruits (klaxons, sonnettes, sonneries de téléphone, portes qui s’ouvrent…), vous devez essayer de les masquer.

Pour ce faire, laissez en fond sonore la radio ou une musique apaisante. Cela peut également fonctionner avec un ventilateur, qui produit ce que l’on appelle du “bruit blanc”.

Et surtout, n’hésitez pas à récompenser votre chien avec une friandise à chaque fois que vous lui donnez l’ordre de se taire et qu’il obéit ! Mais si rien n’y fait, pensez à demander l’aide d’un comportementaliste animalier ou d’un éducateur canin.

Source

Vous aimerez aussi :

Mon chien aboie en mon absence : 7 solutions efficaces pour y remédier

Chiens : que signifient leurs aboiements ?

Pourquoi mon chien n’aboie que sur certaines personnes et pas sur d’autres ?