in

Mon lapin a la tête qui penche : dois-je m’inquiéter ?

Crédits : iStock

Votre lapin a la tête penchée et a du mal à trouver son équilibre ? On appelle cela le syndrome vestibulaire. Les causes qui provoquent ce syndrome sont nombreuses, et elles peuvent être plus ou moins graves. 

Le système vestibulaire est un organe sensoriel situé dans l’oreille interne et qui commande la sensation de mouvement et d’équilibre. Il informe le système nerveux de la position de la tête et il permet au corps de se mouvoir de façon coordonnée. C’est également grâce au système vestibulaire que l’on peut ressentir l’accélération dans un ascenseur par exemple.

Les symptômes du syndrome vestibulaire

Le syndrome vestibulaire se traduit par plusieurs symptômes plutôt impressionnants :

  • la tête penchée, comme si le lapin avait un torticolis. La tête peut être tellement de travers que le lapin se met à rouler sur lui-même, sans pouvoir tenir debout.
  • la perte de l’équilibre, associée à un manque de coordination des mouvements, notamment au niveau des yeux qu’il semble ne plus contrôler. Le lapin roule, tombe en essayant de marcher, voire effectue des mouvements de balancement.
  • des tremblements
  • des nausées
  • un manque d’appétit

Les causes du syndrome vestibulaire

Les causes peuvent être multiples, et seul un vétérinaire pourra être à même d’effectuer un diagnostic :

  • l’otite interne : infection généralement causée par la pasteurellose, qui peut même percer le tympan dans les cas les plus graves.
  • l’encéphalitozoonose : parasite qui se loge dans les reins et le cerveau et qui peut se transmettre à l’homme si le système immunitaire de ce dernier est affaibli.
  • l’AVC : un accident vasculaire cérébral peut toucher un lapin, notamment s’il est âgé.
  • le traumatisme crânien : suite à une chute par exemple.
lapin
Crédits : iStock

Mon lapin à la tête penchée : que faire ?

Si un soir en rentrant du travail vous découvrez votre lapin avec la tête penchée, n’hésitez pas une seule seconde et emmenez-le chez le vétérinaire. Ce dernier pourra effectuer un bilan sanguin, une radio, voire un prélèvement pour en déterminer la cause.

Généralement, des antibiotiques ou des antiparasitaires seront prescrits. Une fois de retour à la maison, vous devrez nourrir et hydrater votre lapin à l’aide d’une seringue le temps que sa tête reprenne une position normale.

Source

Vous aimerez aussi :

C’est prouvé, le lapin peut littéralement mourir de peur !

Les 3 premières étapes à respecter pour un lapin heureux

Comment se prémunir de ce virus mortel qui foudroie les lapins domestiques