in ,

Expériences sur les animaux : il y en aurait 10 millions par an en Europe

Crédits : Artfully79 / iStock

D’après un rapport de la Commission européenne, ce seraient pas moins de 10 millions d’expériences par an qui auraient lieu sur des animaux dans les laboratoires européens. Un chiffre considérable qui montre à quel point il est VRAIMENT temps d’agir !

La France dans le top 3 des pays européens

En Europe, l’expérimentation animale n’est toujours pas à la baisse, alors même que ce sujet fait désormais partie des nombreuses attentes des citoyens en matière de bien-être animal. Les pays européens les plus friands d’expériences sur les animaux sont le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France.

L’enquête, menée entre 2015 et 2017, montre que le nombre d’expériences sur les animaux s’élève à environ 10 millions chaque année en Europe. Le pire, c’est que seulement 45% des expériences sont menées dans des buts scientifiques.

Les animaux les plus utilisés en 2017 dans les laboratoires sont les souris, les poissons, les rats, les lapins et les oiseaux. Mais les chiens, les chats et les singes sont également concernés par l’expérimentation animale, même s’ils ne représentent qu’une petite partie (0,3%) des animaux utilisés. Toutefois, l’utilisation de singes et de bétail est en hausse avec, respectivement, 15% et 14% d’augmentation.

En revanche, les amphibiens, les céphalopodes, les reptiles, les hamsters, les chevaux, les ânes et les oiseaux connaissent de fortes baisses. L’utilisation de chiens, de chats, de rats, de moutons, de chèvres et de poissons est également en baisse, mais de façon plus modérée.

souris laboratoire
Crédits : iStock / unoL

Bon à savoir : en 2017, 51% des expériences menées sur les animaux ont infligé des souffrances « légères », 32% ont infligé des souffrances « modérées », 11% des souffrances « extrêmes » et 6% ont conduit immédiatement à la mort de l’animal.

Des animaux testés pour tout et n’importe quoi

Peut-être vous demandez-vous comment, en 2020, il est encore possible d’effectuer des expériences sur des animaux. Comme s’il n’y avait pas d’autres moyens…

En réalité, les animaux représentent des cobayes bon marché. Non seulement ils ne sont pas doués de parole mais en plus ils n’ont que très peu de droits.

De fait, ils sont très appréciés par les laboratoires pour tester la toxicité de toutes sortes de produits (cosmétiques, produits alimentaires, tabac, pesticides, crèmes solaires…). Ils sont également utilisés par la science, notamment pour expérimenter des vaccins ou des traitements contre des maladies. Ainsi, l’industrie pharmaceutique est une grande consommatrice d’animaux de laboratoire.

beagle cage animal laboratoire
Crédits : iStock / izanbar

Comment lutter ? 

Il est tout à fait possible, à votre échelle, de lutter contre l’expérimentation animale. Pour ce faire, il suffit de choisir de façon éthique et responsable ce que vous achetez.

Par exemple, en ce qui concerne les cosmétiques (maquillage, crèmes anti-rides…), préférez vous tourner vers des produits portant la mention “Cruelty free”. En effet, cela signifie qu’ils n’ont pas été testés sur les animaux.

Pour le reste des produits, privilégiez des marques bio et naturelles, qui ne contiennent pas ou peu de produits chimiques. Enfin, tentez de limiter votre consommation de médicaments.

Vous aimerez aussi :