in ,

Des albatros « espions » pour lutter contre la pêche illégale !

Crédits : JeremyRichards / iStock

Quoi de plus logique que de protéger les animaux… via les animaux eux-mêmes ? C’est en tout cas l’idée qu’ont eu des scientifiques. Leur objectif : utiliser les albatros pour repérer les bateaux de pêche s’adonnant à la pêche illégale. 

La pêche illégale : une pratique lucrative

Au même titre que le braconnage l’est pour les animaux terrestres, la pêche illégale est un véritable fléau pour la faune marine. En effet, c’est notamment à cause d’elle que les populations d’animaux marins ne parviennent plus à se réguler, faisant l’objet d’une pêche trop intensive. Sans parler de la pêche des espèces protégées, comme les dauphins, qui occasionne également de nombreux dégâts.

De fait, de nombreuses espèces sont menacées d’extinction. Pourtant, malgré l’urgence de protéger les animaux de notre planète, ils sont nombreux à pratiquer la pêche illégale, et ce dans toutes les mers du monde.

Un système de balises ingénieux

Dans le cadre de leur projet « Ocean Sentinel », les chercheurs du Centre d’études biologiques de Chizé (CEBC) du CNRS ont mis au point une solution surprenante pour aider à lutter contre ces pêcheurs inconscients.

albatros oiseaux
Crédits : rafamari/Pixabay

En effet, près de 170 balises ont été apposées sur le dos d’albatros des îles Crozet, Kerguelen et Amsterdam. Ces îles se situent dans l’océan Indien, dans les Terres australes et antarctiques françaises.

Ces balises sont dotées d’une technologie qui leur permet de détecter les radars des bateaux de pêche. Et l’avantage des albatros, par rapport à d’autres oiseaux, est qu’ils peuvent parcourir de longues distances en vol. De plus, ils sont particulièrement attirés par les bateaux de pêche, ce qui en fait des espions idéaux.

Et les résultats sont déjà là puisque les scientifiques peuvent d’ores et déjà affirmé que plus d’un bateau sur trois désactive son système d’identification automatique permettant de le localiser. Or, c’est justement de cette façon que procèdent ceux qui pratiquent la pêche illégale, afin de ne pas se faire repérer.

Une expérience de plus qui montre qu’il est vraiment temps d’agir et de sanctionner sévèrement ce type de comportement !

Vous aimerez aussi :