in

Ce chien abandonné a été recueilli par une galerie d’art

Crédits : iStock

Bert est un Poméranien. Il a été abandonné par un éleveur alors qu’il n’avait que 5 mois. En effet, l’éleveur l’a jugé trop gros pour qu’il puisse se vendre. Mais la chance a tourné pour ce petit Loulou de Poméranie, des gens bienveillants l’ont trouvé et lui ont même offert une carrière en tant que connaisseur d’art à New York City !

Un véritable coup de foudre

Alors qu’elle surfait sur un site web pour animaux, Kathy Grayson, qui possède une galerie d’art à New York appelée The Hole, a repéré Bert qui était proposé à l’adoption. Elle a eu un vrai coup de cœur et a alors pris un vol direct vers Tulsa. Puis elle s’est rendue dans la petite ville de Sallisaw pour rencontrer Bert et l’accueillir dans sa vie.

« Il y avait un certain “je ne sais quoi” dans son regard », a déclaré Grayson à The Dodo. « Je crois que le lendemain de notre arrivée à New York, nous avons eu un opening dans ma galerie d’art avec des centaines de personnes, un dîner et suivi d’une petite fête. Dès le premier jour, Bert était prêt à rejoindre le monde de l’art ! »

Et aujourd’hui ?

À presque 4 ans maintenant, Bert travaille à la galerie d’art chaque jour accompagné de sa nouvelle maîtresse qui lui offre plein d’amour. Dès le début, Bert a toujours été respectueux et raffiné, le monde de l’art lui va comme un gant.

« Il est si calme et, comment dire… introspectif », affirme Grayson. « Bert a été à des dizaines de vernissages et d’expositions d’art à New York, à Miami, à Los Angeles et aux Hamptons. Il est allé au Canada, à Seattle et à Washington, dans des clubs, des restaurants, des bars et même l’opéra une fois ! Sa devise est “heureux d’avoir été intégré !” »

Bertie adore assister aux événements de sa nouvelle maman. Mais ce qu’il aime par-dessus tout, c’est passer du temps dans la galerie et rencontrer de nouveaux visiteurs chaque jour.

« Bertie est devenu notre mascotte, non officielle bien sûr, et beaucoup de gens viennent à la galerie pour voir Bert », s’enthousiasme Grayson. « Plusieurs visiteurs amènent aussi leurs chiens ! Ils savent que je suis toujours là avec Bert que j’ai en réserve plein de friandises dans mon bureau ».

Le chien est désormais heureux avec sa nouvelle famille et sa nouvelle passion !

Vous aimerez aussi :

Pour sauver sa petite maîtresse d’un pédophile, ce chien accomplit un exploit !

Elle adopte le chien le plus vieux et le plus malade du refuge

Faites une bonne action : adoptez un chien de laboratoire !