in

Ces 10 animaux n’ont pas d’ailes mais peuvent voler !

Crédits : shabeerthurakkal / iStock

La nature regorge de surprises et de sources d’étonnement, au point de parfois défier les lois de la logique. Si, à l’instar de l’autruche ou encore du kiwi, nous pouvons observer des oiseaux dotés d’ailes mais qui ne peuvent pas voler, l’inverse est également vrai. De manière surprenante, il s’avère que certaines espèces peuvent se passer d’ailes pour le faire ! Petit tour d’horizon de ces animaux aux capacités surprenantes.

1. Le poisson volant

C’est sans doute l’un des derniers animaux que l’on imagine voler, et pourtant il est aussi à l’aise dans l’eau que dans les airs. Il existe environ 70 espèces de ceux que l’on appelle aussi les exocets. Ils vivent dans les mers chaudes et tropicales. Ils volent, ou plus précisément planent grâce à une extension de leurs nageoires.

poisson volant
Crédits : neil bowman / iStock

2. Le phalanger volant 

Ce marsupial beaucoup trop mignon est la preuve que l’Australie n’abrite pas que des espèces dangereuses – quand elles ne sont pas mortelles. Comme le poisson volant, le phalanger volant plane plus qu’il ne vole d’arbre en arbre pour échapper aux prédateurs, grâce à une sorte de membrane en peau. Par ailleurs, il adore le sucre !

phalanger volant
Crédits : Matteo De Stefano/Wikimedia Commons

3. Le serpent volant

Visible dans des pays asiatiques tels que l’Inde, la Thaïlande ou les Philippines, ce serpent est le cauchemar des personnes phobiques. À quoi bon se rendre sur la terre ferme quand il est possible de rester au-dessus de la canopée ? C’est le choix que les serpents volants du genre Chrysopelea ont fait, grâce à un mouvement précis de leurs côtes qu’ils utilisent pour se lancer dans le vide.

serpent volant
Crédits : Gihan Jayaweera/Wikipédia

4. L’écureuil volant

Il existe de nombreuses espèces d’écureuils volants, qui se répartissent aux quatre coins du globe. Tout comme le phalanger volant, ils peuvent planer grâce à une membrane spécifique située aux extrémités de leurs corps. Le nom scientifique de cette dernière est le patagium.

écureuil volant
Crédits : EEI_Tony / iStock

5. Les araignées volantes

Arachnophobes s’abstenir ! Les araignées qui ont cette capacité utilisent en effet une technique bien rodée pour évoluer dans les airs, comme les araignées crabe. Elles laissent pendre un fil de soie de leur création, et se laissent dériver au fil des vents pour arriver à un endroit différent. Certaines espèces peuvent voler ainsi durant plus de 10 jours !

araignées volantes
Crédits : iStock / MagicManBob

6. Le calmar volant

Autre curiosité de la nature, cet animal a plus d’un tour dans son sac. Il s’élève de l’eau grâce à un jet d’eau qui lui donne la pression nécessaire, et déploie ses nageoires comme s’il s’agissait d’ailes. Les chercheurs ont récemment établi qu’il pouvait atteindre une vitesse de 11 mètres par seconde ! Ce calmar vit dans l’océan Pacifique.

calmar
Crédits : Citron/Wikipédia

7. La grenouille volante 

Là encore, cet animal plane plus qu’il ne vole, mais reste désigné comme tel. Les pattes palmées de cette grenouille racophorus qui vit dans les forêts d’Asie du Sud sont donc idéales pour aller d’un arbre à un autre. Cette particularité lui sert principalement à fuir les prédateurs.

grenouille volante
Crédits : macro frog insect animal / iStock

8. Le colugo 

Aussi appelé lémurien volant, ce petit mammifère originaire d’Asie du Sud-Est possède de très larges membranes de part et d’autre de son corps. Ces palagium sont si larges que lorsqu’elles sont déployées, elles feraient presque ressembler le colugo à une chauve-souris. En revanche, il n’a aucun lien de parenté avec les lémuriens de Madagascar.

lémurien volant colugo
Crédits : iStock / thawats

9. Le dragon volant

Principalement originaire d’Asie, ce petit saurien échappe de manière surprenante à ses prédateurs – dont les serpents volants font d’ailleurs partie – en déployant des membranes qui sont en réalité des extensions de ses côtes. Insoupçonnables lorsqu’elles sont repliées, elles présentent différentes couleurs selon les spécimens.

dragon lézard volant
Crédits : iStock / NeagoneFo

10. Le pingouin

Contrairement à tous les animaux évoqués dans cet article, les pingouins possèdent bien des ailes. Mais, contrairement à leurs cousins manchots de l’hémisphère sud, elles ne leur servent pas que de nageoires ! Une particularité surprenante qui permet en partie de différencier ces deux espèces.

pingouin
Crédits : Hélène Grenier/Wikimedia Commons