in

Kiwi : 5 choses à savoir sur cet oiseau unique !

Crédits : DarenGrover / iStock

Au quotidien, il est rare que nous évoquions le kiwi pour désigner autre chose qu’un fruit… Et pourtant, ce dernier a bien quelque chose en commun avec un petit oiseau du même nom, puisqu’ils sont tous deux originaires de Nouvelle-Zélande. S’il nous est relativement inconnu, c’est loin d’être le cas dans ce pays du bout du monde !

1. C’est l’emblème de la Nouvelle-Zélande

Vous n’êtes peut-être pas sans savoir que l’on surnomme également les habitants de ce pays les kiwis. C’est bien l’animal qui a donné ce surnom amical et assez répandu à la population. Ce petit oiseau est en effet utilisé pour symboliser l’unicité et les richesses naturelles et culturelles de cette nation.

Déjà pour les Maoris, le kiwi était un animal précieux et synonyme de prestige. Aujourd’hui, il est considéré et protégé au même titre qu’un trésor national.

kiwi oiseau panneau
Crédits : iStock / Fyletto

2. C’est un animal endémique

Vous ne pourrez voir de kiwi nulle part ailleurs qu’en Nouvelle-Zélande. C’est en effet une espèce endémique qui s’est développée pendant des siècles, et qui fait partie de la faune traditionnelle.

Mais attention, mieux vaut savoir faire preuve de patience pour voir un kiwi à l’état sauvage. Hôtes des forêts, ces animaux sont très craintifs et sortent principalement la nuit. Il est donc plutôt rare d’en rencontrer.

3. Il existe 5 sous-espèces de kiwis

Ils ont beau n’exister que sur un territoire, les kiwis se divisent tout de même en 5 branches distinctes. La plus répandue est le kiwi brun. Ces oiseaux sont issus de la même famille que l’émeu, et se ressemblent tout de même beaucoup entre eux.

Si leur vue n’est pas très développée, elle est compensée par leur odorat, qui leur sert à chercher de la nourriture – principalement des insectes.

4. Il ne vole pas

Le kiwi fait en effet partie de ce cercle assez fermé des oiseaux qui ne se servent pas de leurs ailes pour voler. L’absence de prédateurs au sol en Nouvelle-Zélande (il n’y a par exemple pas de serpents) leur a permis de rester à terre.

kiwi
Crédits : iStock / JohnCarnemolla

Au fil de l’évolution naturelle, leurs ailes ont donc tout simplement disparu. Mais l’arrivée des hommes sur l’île – et à plus forte raison celle des colons européens – a modifié l’environnement de ces petits oiseaux

5. Il est en danger d’extinction

En effet, le kiwi est aujourd’hui en danger. WWF estime qu’il en existe aujourd’hui moins de 70 000 dans tout le pays. Cette espèce qui a longtemps prospéré fait aujourd’hui face à une baisse inquiétante de ses effectifs.

Cela est notamment dû à leur fragilité face à leurs prédateurs comme les furets ou les rats, qui eux se sont développés. Des solutions de conservation sont mises en place par les autorités pour y remédier et les aider.