in ,

Comment protéger les oiseaux du jardin des chats : toutes nos astuces !

Crédits : zmijak/iStock

Ce que vous aimez par-dessus tout, c’est vous réveiller le matin avec le chant des oiseaux… Et si vous pouvez les observer depuis votre fenêtre, c’est encore mieux ! En revanche, vous ne pouvez pas supportez l’idée que votre chat (ou celui des voisins) s’en prenne à eux. Et pour cause, vous avez tout fait pour que votre jardin soit un havre de paix pour vos amis volants, et non pas un lieu de mort prématurée. Mais rassurez-vous, il existe des moyens pour décourager toute tentative de chasse !

Bon à savoir : l’impact des chats, redoutables prédateurs, sur la population d’oiseaux est énorme. À titre d’exemple, en Grande-Bretagne, où il y a environ 9 millions de chats – tout comme en France – les félins sont responsables de la mort de 55 millions d’oiseaux chaque année.

1. Installer les mangeoires dans des endroits inaccessibles

Si vous avez installé des mangeoires dans votre jardin pour aider les oiseaux à se nourrir en hiver, veillez à ce qu’elles soient hors de portée des chats. On vous l’accorde, cela risque de s’avérer difficile étant donné que nos amis félins sont très agiles et qu’ils sont tout à fait capables de grimper aux arbres.

Cependant, pour que vos oiseaux puissent manger en toute sécurité, vous pouvez disposer les différentes mangeoires dans plusieurs lieux dégagés, loin des arbres, clôtures, remises ou autres endroits à partir desquels les chats pourraient sauter. Pour les accrocher, rien de plus simple, il suffit de les suspendre à des branches ou de les fixer sur un mur, à une certaine distance du sol.

À noter que ces recommandations valent également pour les nichoirs.

2. Placer les mangeoires dans des cages métalliques

Pour assurer la protection des oiseaux qui viennent se nourrir dans vos mangeoires, vous pouvez également placer ces dernières dans de petites cages métalliques à larges mailles. Non seulement les chats ne pourront pas passer, mais les rapaces non plus !

chat et oiseau
Crédits : ablokhin/iStock

3. Disposer des “pièges”

Il est également possible d’empêcher les chats de s’approcher des mangeoires en installant des “pièges” à proximité de ces dernières. Par exemple, vous pouvez poser du grillage métallique sur le sol, les chats détestent marcher sur ce type de surface.

De même, planter des buissons épineux (houx, aubépine…) peut être une solution. D’autant que les baies de ces végétaux pourront servir à nourrir les oiseaux ! Par ailleurs, sachez que certaines plantes dégagent une odeur particulièrement désagréable pour les chats. C’est notamment le cas des agrumes, de la Rue des jardins ou encore du Coleus canina, qui constituent d’excellents répulsifs naturels.

Enfin, n’hésitez pas à placer autour des troncs de vos arbres des collerettes postopératoires que vous pourrez trouver chez n’importe quel vétérinaire afin d’empêcher les chats de monter aux arbres.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi : 

Top 5 des oiseaux les plus répandus dans nos jardins

Pourquoi faut-il continuer à nourrir les oiseaux au printemps ?

Les 10 aliments les plus dangereux pour les oiseaux