in

Top 5 des oiseaux les plus répandus dans nos jardins

Crédits : iStock
Top 5 des oiseaux les plus répandus dans nos jardins
noté 4.7 - 7 vote[s]

Que serait un jardin sans ses oiseaux ? Ces petits animaux volants ont non seulement le don d’égayer les espaces verts mais ils sont également de précieux alliés des jardiniers. Et pour cause, les insectes constituant leur nourriture principale, ils font office d’insecticides entièrement naturels et particulièrement efficaces ! Mais comment les reconnaître ? Pour parvenir à les identifier, voici un petit récapitulatif des oiseaux les plus couramment observés dans les jardins.

1. Le moineau domestique

Petit, trapu et particulièrement mignon sont les termes qui définissent le mieux le moineau domestique (Passer domesticus). Ce passereau qui vit en groupe est très commun dans de nombreuses régions du monde, et notamment en France. Le mâle se distingue de la femelle par son teint brun plus vif, ses marques noires, blanches et brunes et sa tête foncée rehaussée d’une calotte grise.

Omnivore, le moineau est également du genre… opportuniste. Et pour cause, même si son alimentation se compose principalement de graines, il n’hésite pas à manger les insectes, araignées et vers de terre qui se présentent à lui. Par ailleurs, il aime côtoyer l’être humain et évite généralement les forêts et prairies éloignées.

moineau domestique
Crédits : PewuCom/Wikipédia

2. La mésange

Les mésanges, et en particulier la mésange charbonnière (Parus major) et la mésange bleue (Cyanistes caeruleus), sont des oiseaux très présents dans nos jardins. Ces petits passereaux vivent en bandes durant l’hiver. Mais ils redeviennent solitaires à l’arrivée du printemps, lors de la période de reproduction.

Très sociables, ces oiseaux fréquentent volontiers les nichoirs et mangeoires installés dans les jardins. Et ils sont des alliés redoutables contre les chenilles, les pucerons ou encore les punaises. Pour preuve, un couple de mésanges mange environ 10 000 insectes durant la seule période de couvaison qui dure 3 semaines !

mésange bleue oiseau
Crédits : Gellinger/Pixabay

3. Le rouge-gorge

S’il est un oiseau qui se reconnaît au premier coup d’oeil, c’est bien le rouge-gorge (Erithacus rubecula) ! En effet, ce passereau légèrement plus petit que le moineau présente une couleur orange foncé bien reconnaissable au niveau de sa gorge, juste au-dessus de son ventre blanc.

Peu farouche, le rouge-gorge aime vivre près des habitations. Et pour cause, il lui suffit d’attendre que les jardiniers remuent la terre pour se saisir des petits invertébrés vivant au sol. Très territorial, cet oiseau défend son territoire toute l’année avec une grande énergie, notamment en chantant toute la journée, voire même la nuit.

rouge-gorge
Crédits : Printeboek/Pixabay

4. Le chardonneret élégant

Avec sa tête rouge, blanche et noire, son bec rose et ses ailes noires rayées de jaune, le chardonneret élégant (Carduelis carduelis) se repère facilement. Perché le plus souvent à la cime des arbres, ce petit passereau se nourrit principalement de graines.

Agressif et quelque peu irritable, notamment durant la période de reproduction, le chardonneret élégant ne vit en groupe que durant l’hiver.

chardonneret élégant
Crédits : Francis C. Franklin/Wikipédia

5. Le pinson des arbres

Le pinson des arbres (Fringilla coelebs) est un petit passereau au plumage souvent haut en couleurs. Sa tête et son bec sont gris, son front est noir, son dos et son abdomen son de couleur brun orangé et ses ailes sont grises, noires et blanches.

Souvent observé en train de sautiller au sol, il passe le plus clair de son temps en quête de graines tombées des arbres ou des mangeoires. Mais il se nourrit également d’invertébrés et de fruits.

pinson des arbres
Crédits : Gilles San Martin/Wikimedia Commons

Source

Vous aimerez aussi : 

Top 5 des plus beaux chants d’oiseaux, effet anti-stress garanti !

France : un tiers des oiseaux a déjà disparu de nos campagnes

Pourquoi les oiseaux chantent-ils ?