in

Bretagne : des vandales détruisent les ruches de cet apiculteur, massacrent ses abeilles et finissent par le tabasser, le tout sans raison

Crédits : iStock

C’est une scène d’une violence inouïe qui s’est déroulée dans la petite commune de Local-Mendon, dans le Morbihan, au début du mois de mars dernier. Après avoir subi des vols de ruches la nuit à deux reprises, Florian Ruyet, apiculteur, décide de monter la garde sur son exploitation. Malheureusement pour lui, les voleurs sont revenus cette nuit-là et ne lui ont laissé aucune chance.

Les voleurs sont souvent des apiculteurs

Un apiculteur aime ses abeilles comme un berger aime ses moutons. Ainsi, lorsque Florian Ruyet a découvert les dégradations effectuées sur ses ruches, l’homme a vu rouge. Lorsqu’elles n’étaient pas volées, les ruches étaient détruites et les abeilles littéralement massacrées.

Malheureusement, ces vols d’abeilles ne sont pas rares lorsque la saison redémarre. Certains viennent avec des fourgons ou des camions de nuit pour les embarquer. D’autres volent à l’intérieur des ruches pour embarquer les cadres et les abeilles. Et « cela se revend très bien au marché noir« , confie René Vicogne, président du syndicat de défense des apiculteurs de France. « Ce sont souvent des apiculteurs amateurs ou professionnels qui volent pour commencer un cheptel », poursuit-il.

Publiée par Morbihan-apiculture Ruyet sur Mercredi 28 février 2018

La gendarmerie de Lorient a d’ailleurs appelé les apiculteurs à la plus grande vigilance. « Il semblerait que les voleurs s’intéressent aux reines, avant que la rotation des abeilles ne reprenne dans les prochaines semaines », a indiqué le capitaine Raut.

Tabassé gratuitement

Après avoir vu ses ruches vandalisées, Florian Ruyet a décidé de faire des rondes durant la nuit. L’objectif ? Surprendre d’éventuels voleurs et mettre fin à ce saccage. Malheureusement pour lui, les voleurs étaient aussi agresseurs.

Lorsqu’il a surpris deux hommes cagoulés en train de détruire ses ruches à 2 h du matin, l’apiculteur a à peine eu le temps de s’interposer que les deux individus se sont rués sur lui et l’ont sauvagement frappé à la tête. Florian Ruyet a alors dû être transporté à l’hôpital de Vannes pour un traumatisme crânien.

Encore plus dur, une étape de réflexion est passé, pour exercer mon métier.Quand tu fait des rondes pendant des nuits…

Publiée par Morbihan-apiculture Ruyet sur Vendredi 2 mars 2018

Après avoir vu plusieurs milliers de ses abeilles mourir de cette façon et sa petite entreprise être littéralement rayée de la carte par des malfaiteurs sans cœur ni âme, Florian Ruyet a confié avoir « le moral dans les chaussettes ».

Heureusement, sa femme a eu la bonne idée de créer une cagnotte en ligne pour permettre à tous ceux touchés par la triste histoire de Florian de lui venir en aide. Et ça marche ! Ce n’est pas moins de 25 000 euros qui ont déjà été récoltés, permettant à Florian de reprendre espoir et de commencer à se reconstruire.

Source

Vous aimerez aussi :

Comment les abeilles fabriquent-elles le miel ?

Cuba, le pays sans pesticides devenu un véritable paradis pour les abeilles

Incroyable : les abeilles sauraient compter !