in

Attention, des tiques “géantes” arrivent en France !

Crédits : Alan R Walker/Wikimedia Commons

Depuis quelques années, on entend énormément parler des tiques, ces petits acariens redoutables qui s’accrochent à notre peau et qui se nourrissent de notre sang jusqu’à être complètement repus. Mais elles ont beau faire peur, les tiques que l’on connaissait jusqu’à présent ne sont rien face à celles qui sont en train de se propager en Europe du Nord…

Des tiques deux fois plus grosses

Il existe plusieurs centaines d’espèces de tiques. Mais les tiques que l’on retrouve en France appartiennent le plus souvent à l’espèce Ixodes ricinus et ne mesurent généralement pas plus de 4 mm. Enfin ça, c’était avant.

Désormais, une nouvelle espèce de tiques, la Hyalomma marginatum, jusque là présente en Afrique du Nord, en Espagne ou encore en Asie, se propage en Europe du Nord. Et notamment dans le sud de la France, en particulier sur tout le pourtour méditerranéen. On la retrouve même en Finlande, en Autriche ou encore au Royaume-Uni. Et le problème, c’est que cette tique-là est deux fois plus grosse que sa petite cousine.

Pire, elle est également bien plus agressive. Et pour cause, elle est capable de courir après sa proie sur une centaine de mètre. Le tout pendant 10 minutes ! Cette tique est donc une véritable chasseuse, contrairement à sa congénère qui attend patiemment ses proies perchée sur une brindille. Ainsi, si elle vous prend pour cible, vous avez peu de chances d’y échapper…

Et lorsqu’elle s’accroche à sa proie, elle peut y rester pas moins de 30 jours si elle n’est pas délogée avant. C’est également sur son hôte qu’elle se reproduit pour ensuite se laisser tomber au sol et pondre jusqu’à 7 000 oeufs (oui, 7 000 !) avant de mourir.

Des tiques porteuses d’une nouvelle maladie

Bon, tout ça c’est bien beau, mais au final les tiques géantes sont moins dangereuses que les autres puisque seule l’Ixodes ricinus peut transmettre la maladie de Lyme, non ?

En réalité, les tiques géantes peuvent elles aussi être porteuses d’une maladie grave : la fièvre hémorragique de Crimée-Congo. Sous ce nom quelque peu terrifiant se cache une maladie mortelle dans environ 30% des cas. Heureusement, à l’heure actuelle, aucun cas n’a été recensé en Europe du Nord.

Mais il y a une autre bonne nouvelle : il semblerait que les tiques géantes préfèrent les chevaux et les bovins aux humains. Mais pour combien de temps encore ?

Source

Vous aimerez aussi : 

Tiques : 5 astuces naturelles pour les éradiquer de votre jardin

5 choses à faire en cas de morsure de tique

5 astuces naturelles pour vous protéger des tiques