in

Tiques : à quoi peuvent-elles bien servir ?

Crédits : JerzyGorecki/Pixabay

Les tiques font partie de ces petites bêtes que tout le monde déteste. Un peu comme les moustiques, en somme. Et pour cause, tout ce que l’on connaît d’elles, c’est qu’elles adorent nous sucer le sang et nous transmettre des maladies potentiellement graves, comme la maladie de Lyme. Or, on le sait, chaque espèce vivante joue un rôle bien précis dans notre écosystème… Quel peut bien être celui des tiques ?

Qu’est-ce qu’une tique ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la tique, de son nom scientifique Ixodida, n’est pas un insecte mais un acarien. Et pas n’importe lequel, puisque c’est le plus grand de tous les acariens. La tique possède un corps de forme ovale et un museau, que l’on appelle rostre, qui lui permet de s’accrocher à ses proies. Car oui, la tique est ce que l’on appelle un « parasite », c’est-à-dire un animal qui se nourrit du sang d’un autre animal pour vivre et qui peut lui transmettre des maladies.

Ainsi, la tique passe une partie de sa vie à attendre dans les herbes un hôte sur lequel s’accrocher. Il peut s’agir d’un chat, d’un chien, d’un cerf, d’un oiseau, d’un serpent ou même d’un humain. Une fois qu’elle a planté son rostre dans la peau de l’animal qui a eu la malchance de passer à proximité d’elle, la tique boit son sang jusqu’à plus soif. Une fois qu’elle est totalement repue, elle se laisse retomber au sol pour muer puis repart ensuite en quête de son prochain repas.

tique
Crédits : Catkin/Pixabay

Quel est le rôle des tiques sur Terre ?

Les tiques existent depuis 140 millions d’années. Et si elles ont pu survivre jusque là, c’est parce qu’elles sont très résistantes mais aussi parce qu’elles savent s’adapter. En effet, chose étonnante alors que le réchauffement climatique et l’action de l’Homme provoquent la disparition de nombreuses espèces animales et végétales, les tiques continuent à proliférer partout dans le monde. Est-ce vraiment une si mauvaise nouvelle ?

Pour les Hommes, c’est assurément une mauvaise nouvelle. Le développement des tiques, notamment en altitude, implique le développement de maladies, transmises par ces dernières. Mais pour les animaux, les tiques ne sont pas que des nuisibles, elles constituent également une grande source de nourriture. En effet, les oiseaux, les poules, les lézards, les musaraignes, les taupes, les hérissons ou encore des insectes tels que les carabes raffolent de ces gros acariens qui contiennent de nombreuses protéines, notamment lorsqu’ils sont gorgés de sang.

Dans tous les cas, même si le rôle des tiques n’a pas encore pu être clairement défini par la science, le fait est qu’elles existent et que leur disparition provoquerait certainement un déséquilibre dans notre écosystème.

Par ailleurs, des scientifiques ont pu identifier dans la salive des tiques une molécule qui pourrait bien s’avérer très utile. En effet, elle pourrait prévenir les accidents cardiaques, vasculaires cérébraux, les embolies pulmonaires ou encore les thromboses veineuses. À quand de la salive de tique dans nos médicaments ?

Source

Vous aimerez aussi :

5 choses à faire en cas de morsure de tique

5 astuces naturelles pour vous protéger des tiques

Pourquoi les moustiques piquent-ils ?