in

À Istanbul, la basilique Sainte-Sophie abrite une résidente pas comme les autres !

Crédits : kotomiti / iStock

Si vous avez déjà eu la chance d’aller visiter Istanbul, il ne vous aura pas échappé que les chiens et les chats errants sont là-bas traités comme des rois ! À tel point que des employé·e·s de la mairie leur sont spécialement dédiés. Alors quand un chat a décidé d’élire domicile dans l’un des édifices les plus importants de la ville, il était hors de question de l’en chasser.

Un monument historique pour domicile

Les rues stambouliotes regorgent en effet d’une histoire riche et de monuments impressionnants, dont les joyaux sont le palais de Topkapı et la basilique Sainte-Sophie. On salue souvent la ville pour la manière dont elle prend soin des animaux, et en particulier des chats. Dès lors, pas étonnant que celui qui a élu domicile en plein cœur d’une bâtisse aussi importante y soit resté !

La basilique Sainte-Sophie a successivement été une église orthodoxe, puis une mosquée avant de devenir le musée que l’on peut visiter aujourd’hui. Une foule de touristes s’y presse chaque jour, et peut ainsi admirer l’architecture et les mosaïques qui donnent toute sa richesse à cet édifice. Mais il est également possible d’y croiser une gardienne bien particulière : Gli, une chatte âgée de 15 ans.

La mascotte de Sainte-Sophie

Gli est même née dans la basilique, puisque sa mère y avait élu domicile. Les archéologues et guides du musée se sont donc rapidement attaché·e·s à elle et aux autres membres de sa fratrie. Si les deux autres chats sont restés anonymes (un est décédé), Gli a connu un tout autre sort. Son prénom – donné par les employés du musée – signifie “union de l’amour”.

Depuis, il est possible de la voir arpenter le bâtiment, tantôt à la recherche de chaleur devant une lampe, tantôt sous la loge du sultan pour être un peu plus au calme… À tel point qu’elle est aujourd’hui devenue une mascotte au sein du monument et possède sa propre page Instagram ! Au fil des ans et de sa présence, sa popularité n’a fait que grandir.

Une rencontre au sommet

Un événement en particulier a placé Gli sur le devant de la scène en 2009. En effet cette année-là le Président américain de l’époque, Barack Obama, est en visite officielle à Istanbul avec le Premier ministre Recep Tayip Erdogan. Lors de leur passage à Sainte-Sophie, c’est pourtant Gli qui va leur voler la vedette, devenant la coqueluche des caméras ce jour-là.

On peut s’en douter venant d’un chat, mais il en aurait fallu plus pour perturber les habitudes de Gli. Auparavant occupée à la chasse aux oiseaux, elle coule aujourd’hui des jours plus paisibles en raison de son âge avancé – mais reste fidèle au poste de gardienne officieuse de la basilique. Alors si un jour vous partez visiter Istanbul, faites un arrêt à la basilique Sainte-Sophie pour avoir une chance de l’apercevoir !

Vous aimerez aussi :

5 anecdotes sur les chiens des présidents de la République française

Un chien gâche la messe en s’attaquant à la robe d’un prêtre !

Voyager avec son chat : 4 précieux conseils à suivre