in

9 choses à ne surtout pas faire à votre chien

Crédits : iStock
9 choses à ne surtout pas faire à votre chien
noté 4.3 - 22 votes

Il y a des choses qu’il ne faut tout simplement pas faire à un chien. Lui faire un câlin de force ou lui donner des sucreries semblent être des actes anodins, en réalité ils font partie des actes qu’il faut bannir lorsqu’on a un chien !

1. Le forcer au contact humain

Bien que beaucoup d’entre vous adorent prendre un chien dans ses bras et le câliner, il faut savoir que les chiens ne comprennent justement pas ce « système de câlins » comme les humains. Pour nous, ce sont de simples démonstrations sentimentales alors que pour les chiens cela peut être une tentative de domination. Dans le monde canin, un chien qui pose sa patte sur le garrot d’un autre est un signe de soumission, c’est pourquoi certains chiens peuvent ne pas supporter d’être pris dans les bras.

chien câlin
Crédits : iStock

2. Le forcer au contact canin

Tout comme nous, les chiens peuvent avoir des relations sociales et donc apprécier ou non certains de leurs congénères. Si vous le forcez à s’entendre avec des chiens avec lesquels il n’a pas envie de jouer, vous pouvez mettre votre relation avec le chien en péril. Il a besoin de sentir que vous le mettez dans des situations confortables, le chien vous fait confiance. Si vous faites l’inverse, vous perdrez la confiance qu’il a en vous. Sachez observer le langage corporel de votre chien lorsqu’il rencontre de nouveaux copains potentiels.

chiens
Crédits : JACLOU-DL/Pixabay

3. Le laisser s’ennuyer

En tant que maître, il est de votre devoir de limiter les moments de solitude de votre chien. Un chien a besoin de la présence de son maître pour ne pas s’ennuyer. Si votre chien s’ennuie, vous vous en rendrez vite compte. En effet, il risque de faire des dégâts dans la maison ou d’aboyer plus que nécessaire. Optimisez le temps que vous passez avec votre chien en jouant avec lui ou en le promenant.

chien s'ennuie
Crédits : DevoKit/Pixabay

4. Ne pas assez le sortir

Cela peut paraître évident, mais beaucoup de personnes qui choisissent d’adopter un chien prennent de moins en moins le temps de le sortir. Notamment les propriétaires de chiens qui ont un jardin ! Or, le promener est essentiel pour l’équilibre du chien. Il doit combler ses besoins en matière d’exercice et vous êtes le seul à pouvoir les assouvir, mais aussi en expériences sensorielles telles que les bruits, les odeurs, etc.

chien promenade
Crédits : jchoate7/Pixabay

5. Le balader sans qu’il puisse renifler ou explorer

Pour les moins patients d’entre vous, ce n’est pas toujours facile de devoir vous arrêter pour attendre que votre chien renifle tout ce qui lui tombe sous la truffe. Il est important de prendre le temps de laisser le chien explorer l’environnement dans lequel vous le promenez, car un chien accorde beaucoup d’importance aux odeurs. Vous devez donc le laisser appréhender le monde qui l’entoure grâce à son odorat.

chien balade
Crédits : iStock

6. Lui donner des sucreries

La liste des choses qu’il ne faut pas donner à manger au chien est plutôt longue. Les sucreries en tout genre en font partie. L’ingestion de bonbons, de gâteaux, de chocolat… est un vrai danger pour le chien. Il est plus adapté de donner au chien des friandises conçues spécialement pour son espèce qui ne risquent pas de l’empoisonner ou de le faire trop grossir.

chien sucreries
Crédits : iStock

7. Le frapper

Bien que cela soit dit juste au-dessous, mieux vaut le rappeler : la punition doit toujours être proportionnelle à la bêtise du chien. En revanche, un maître ne doit en aucun cas avoir recours à la violence. Si vous souhaitez le punir de temps en temps, vous pouvez enfermer le chien dans une pièce pendant quelques minutes ou l’envoyer dans son panier, mais le mieux reste d’utiliser l’éducation positive. Votre main doit être synonyme de caresse pour le chien et non de coup !

chien triste
Crédits : iStock

8. Le punir si on ne l’a pas vu faire la bêtise

Cela fait plus de deux heures que vous êtes devant la télévision et au moment d’aller chercher des chips dans la cuisine vous vous rendez compte que Médor a fait pipi dans l’entrée. Certes, c’est énervant, mais vous ne pouvez pas le gronder, car vous ne l’avez pas pris en flagrant délit et qu’il est donc déjà trop tard. Dans les autres cas, faites toujours en sorte que la punition soit proportionnelle à la bêtise.
chien coupable
Crédits : iStock

9. Ne pas lui imposer de règles

Si vous pensez qu’imposer des règles à un chien n’est pas une nécessité pour lui, vous vous trompez. Comme les enfants, les chiens s’épanouissent mieux s’ils ont un ensemble de règles à suivre qui rendent la vie prévisible, moins confuse et donc moins stressante. En bref, ils adorent la routine ! Et les chiens ne comprennent pas lorsque vous faites des exceptions aux règles que vous leur imposez.

Par exemple, si votre chien n’a pas le droit de monter sur le canapé et que tout à coup vous le laissez monter dessus une fois, il risque de ne pas comprendre ce qui lui arrive. Faites en sorte que les règles soient claires pour lui et de changer le moins possible ses habitudes de vie.

chien court
Crédits : iStock

Source

Vous aimerez aussi :

6 conseils pour aider votre chien à mieux vivre les moments de solitude

4 conseils pour éviter que votre chien ne devienne agressif

Regarder votre chien dans les yeux renforcera votre lien