in

Petits chiens : 5 idées reçues à oublier absolument !

Crédits : reabythebeach/Pixabay

Les idées reçues sur les petits chiens sont légion, comme si leur petite taille pouvait définir leur caractère. En réalité, les petits chiens ne sont pas bien différents des grands…

1. Ils ont besoin de moins d’exercice physique

Désolé de vous décevoir, mais c’est faux. Tous les chiens sans exception ont besoin de se dépenser quotidiennement pour être équilibrés. Eh oui, un chien, qu’il soit riquiqui ou immense, ça a besoin de sortir prendre l’air et se délier les pattes. Et c’est d’ailleurs ce qui les différencie des chats !

Bien entendu, certaines races de chiens auront besoin de courir plus régulièrement que d’autres comme c’est le cas pour le très dynamique Jack Russell par exemple. Mais 1 h de promenade minimum par jour est requise pour tous les canidés. Et si vous préférez passer vos week-ends enfermé à la maison au lieu de partir faire de longues balades dans la nature, un conseil : n’adoptez pas de chien.

2. Ils aboient tout le temps

Tout comportement excessif chez le chien est imputable au maître. Que votre chien soit un Rottweiler ou un Chihuahua, s’il aboie constamment, c’est de votre faute. Soit vous ne l’avez pas correctement éduqué, soit il souhaite vous exprimer son envie de jouer, sa solitude, son stress, voire sa peur. Un chien aussi a besoin d’exprimer ses sentiments après tout !

Effectivement, certaines races de chiens (petites ou grandes) ont plus tendance à aboyer que d’autres. C’est le cas notamment des chiens dotés d’un fort instinct de gardien qui donnent l’alerte lorsqu’ils sentent un danger ou que des inconnus rôdent autour de la maison.

3. Ils sont plus calmes

Ce n’est pas parce qu’ils font moins de dégâts que les chiens de grande taille (qui ont rarement conscience de leur force et de leur corps) que les petits chiens sont tous naturellement calmes. Au contraire, certains sont de vraies piles électriques !

chien court heureux
Crédits : iStock

Le caractère d’un chien se devine dès son plus jeune âge. Il est donc essentiel de passer du temps avec le chiot sur lequel on a craqué avant de l’adopter. En effet, ce dernier pourra tout à fait se révéler incompatible avec votre propre caractère ou votre mode de vie.

4. Ils sont plus économiques

Ne rêvez pas ! Les marques de croquettes ne vont pas vous faire le plaisir de vous faire payer moins cher sous prétexte que vous avez un petit chien. Alors, certes, ils mangent moins que les grands chiens, mais ils vivent également plus longtemps. De même, ils tombent tout autant malades et nécessitent autant de soins et de dépenses de tous ordres que leurs congénères.

Par ailleurs, des chiens à poil long ou frisé auront besoin de visites régulières chez le toiletteur afin d’entretenir leur pelage. Et ce, qu’ils soient petits ou grands !

5. Ils sont plus frileux

Les petits chiens ne sont pas plus frileux que leurs cousins les grands chiens. Cette croyance populaire conduit de nombreux propriétaires de petits chiens à couvrir leur compagnon à quatre pattes d’un manteau dès que le temps se rafraîchit.

En réalité, ce qui définit la résistance au froid d’un chien dépend de plusieurs facteurs qui n’ont rien à voir avec sa taille : son âge, sa morphologie, son poids, l’épaisseur de son poil ou encore son mode de vie. En effet, si votre chien vit dans un appartement ou une maison depuis toujours, il sera forcément plus sensible au froid qu’un chien aguerri à la vie en extérieur.

Source

Vous aimerez aussi :

Les 10 petits chiens préférés des Français

5 choses que vous ignorez sûrement sur les chiens

Top 11 des races des chiens les plus petites du monde