in

Zoo d’Amnéville : naissance rarissime de trois tigres blancs !

Crédits : anankkml / iStock

C’est un événement suffisamment rare pour être souligné : le 15 janvier dernier, trois petits tigres blancs ont vu le jour au zoo d’Amnéville, en Moselle. Les tigreaux devraient être présentés au public à partir de la mi-mars. 

Deux mâles et une femelle

Le tigre est le plus grand félin sauvage au monde. Doté d’une musculature impressionnante, il se caractérise également par sa fourrure rousse et ses rayures noires ou marrons, ce qui le rend aisément reconnaissable. Mais il arrive parfois que des tigres naissent… blancs ! 

C’est ce qui est arrivé au zoo d’Amnéville, situé dans le département de la Moselle, en France. En effet, deux petits mâles, baptisés Aran et Hyun, ainsi qu’une femelle, prénommée Fouyou, sont nés blancs avec des rayures noires. Ils sont issus de l’accouplement entre Orissa, une femelle tigre du Bengale blanche née au zoo de Beauval (Loir-et-Cher) et âgée de 13 ans, et un tigre arrivé en 2008 d’un zoo canadien. 

🎊Naissance🎊Au parc, nous avons bien débuté l'année 2020 ! En effet, Orissa a donné naissance, le 15 janvier à 3…

Publiée par Zoo d'Amnéville sur Jeudi 5 mars 2020

 

Après avoir révélé cette bonne nouvelle, le parc zoologique a également confié que les bébés tigres étaient en pleine santé et que leur maman s’occupait parfaitement bien d’eux.

Il faudra cependant attendre encore quelque temps avant de venir pouvoir les observer. En effet, ces premières semaines de vie doivent être vécues dans le calme pour les tigreaux. Une fois que le lien avec leur maman sera bien établi et qu’ils seront suffisamment robustes pour affronter les regards et les cris des visiteurs, ils seront alors présentés au public. 

Les tigres blancs : une mutation génétique rare

Aucun tigre blanc n’a été observé à l’état sauvage depuis les années 1950. Et pour cause, la population de tigres diminue de jour en jour. Pour preuve, il y a un siècle, on dénombrait environ 100 000 individus alors qu’aujourd’hui il ne reste qu’un peu plus de 3 500 tigres sauvages sur la planète. L’Union internationale pour la conservation de la nature a même classé l’espèce comme étant « en danger ». 

tigre blanc
Crédits : sculder19 / iStock

Mais ce n’est pas tout. Si les tigres blancs sont si rares, c’est aussi parce que leur couleur est due à une mutation génétique naturelle rarissime. Les tigres blancs ne constituent donc pas une espèce à part entière de tigres, et leur couleur n’est pas non plus due à l’albinisme.

Cette mutation génétique est appelée leucisme et se traduit par une fourrure blanche rayée de noir ou de marron ainsi que par des yeux bleus et un nez rose. Ce pelage blanc est en fait dû à une déficience en mélanine. Par ailleurs, les tigres blancs sont généralement plus grands que les tigres au pelage roux. 

Dans la nature, cette couleur blanche n’est pas un avantage pour ce grand carnivore qu’est le tigre. En effet, cela l’empêche de se camoufler dans son environnement et donc de surprendre ses proies. Par conséquent, se nourrir et se cacher des prédateurs est d’autant plus difficile pour le tigre blanc. Les chances de survie d’un tigre blanc à l’état sauvage sont, de fait, plutôt minces. 

Vous aimerez aussi :