in

Vous êtes envahis par les bêtes d’orage ? Voilà pourquoi !

Crédits : AntonioGuillem/iStock

Depuis quelque temps, des centaines, voire même des milliers de minuscules insectes noirs se posent sur votre corps dès que vous mettez le nez dehors ? Pas de panique, même s’ils sont vraiment très agaçants, ils sont complètement inoffensifs pour vous ! On vous explique d’où ils viennent et comment vous en débarrasser. 

D’où viennent les bêtes d’orage ? 

On a longtemps cru que les « bêtes d’orage » ou « bêtes de chaleur » apparaissaient l’été lorsque l’air se chargeait d’électricité statique. Par temps orageux, en somme. D’où leur nom. En réalité, il n’en est rien. L’apparition soudaine de ces insectes est en fait due aux fortes chaleurs mêlées aux moissons.

En effet, lorsque commence la période des moissons, ces petites bêtes quittent les cultures dans lesquelles elles vivaient jusqu’alors et s’envolent vers d’autres horizons, le plus souvent au gré du vent. Elles forment même parfois des essaims impressionnants dans le ciel.

Et malheureusement, c’est bien souvent sur vous qu’elles atterrissent. Et vous avez beau les écraser au fur et à mesure, elles continuent à coloniser chaque parcelle de votre corps, le tout en étant de plus en plus nombreuses. C’est bien simple, vous avez parfois l’impression qu’elles se donnent rendez-vous sur vous, sur vos fenêtres ou encore sur vos murs.

Mais rassurez-vous, elles n’en ont pas après votre sang ou votre peau. Alors certes, elles piquent, mais c’est une sorte de réflexe. En réalité, les bêtes d’orage sont nuisibles uniquement pour les plantes.

En effet, elles s’attaquent à votre potager, votre verger ou encore votre jardin et y occasionnent de graves dégâts. Et pour cause, elles ralentissent considérablement la croissance des végétaux en les piquant pour absorber leur sève. On peut d’ailleurs voir des stries argentées apparaître sur les feuilles. Pire, elles peuvent même leur transmettre des virus.

Que sont les bêtes d’orage ? 

Tout ça c’est bien joli, mais les bêtes d’orage, qu’est-ce que c’est au juste ? Eh bien, il s’agit de minuscules insectes bruns ou noirs d’environ deux millimètres de long au corps allongé. Ils appartiennent à l’ordre des Thysanoptères et la communauté scientifique les appelle « thrips« .

bête d'orage
Crédits : Katja Schulz/Wikimedia Commons

Les thrips sont, en grande majorité, des femelles et elles ont la particularité de ne pas avoir besoin de mâle pour se reproduire, ce qui explique une telle population. On peut parfois en compter 2 millions par km2, c’est pour dire !

Mais, malgré leur vilaine manie de nous embêter et de nécroser les feuilles de nos plantes, les thrips jouent tout de même un rôle essentiel dans la nature : ce sont de grands pollinisateurs.

Comment s’en débarrasser ? 

Malheureusement, si les thrips viennent se loger dans vos cheveux, sur votre visage ou entre vos seins, il n’y a rien que vous puissiez faire pour les repousser. Seule une douche pourra les déloger. Sinon, il ne vous reste plus qu’à attendre la fin de l’été pour les voir disparaître… jusqu’à l’été prochain !

En revanche, au jardin, quelques astuces existent. Tout d’abord, il est recommandé d’arroser fréquemment vos plantes afin de limiter la multiplication des thrips. En effet, ces insectes préfèrent évoluer par temps chaud et sec.

Par ailleurs, certains animaux s’avèrent être des prédateurs naturels des thrips. C’est notamment le cas des coccinelles, des chrysopes Chrysopa carnea, des punaises Orius et des acariens Amblyseius cucumeris. N’hésitez donc pas à les insérer dans votre jardin.

Enfin, la dernière solution consiste à créer un insecticide naturel en mélangeant du savon noir dilué à une décoction d’ail. Pulvérisez ensuite le liquide obtenu sur vos plantes 1 à 2 fois par semaine.

Source

Vous aimerez aussi : 

Vous êtes envahis par les punaises ? Voilà pourquoi

Poissons d’argent : 5 astuces naturelles pour s’en débarrasser

Voilà comment vous débarrasser des punaises de lit, terreurs de nos maisons