in

Vous avez du mal à enlever une tique ? La tête se trouve encore enfoncée ? Voici quoi faire !

tique
Crédits : Vitaliy Halenov/iStock

Particulièrement redoutées chez les humains, les tiques peuvent aussi avoir de lourdes conséquences sur la santé des animaux, et notamment des chiens et des chats. Et pour cause, elles sont à l’origine de la transmission de la maladie de Lyme, une maladie grave qui peut même s’avérer mortelle. Pour cette raison, en cas de morsure de tique, il est recommandé de la retirer le plus rapidement possible, c’est-à-dire dans les 24 heures, afin d’éviter l’infection. Seul petit problème : il arrive de retirer le corps de la tique… mais de laisser la tête ! Dans ce cas, voici ce qu’il faut faire. 

Désinfecter ET consulter un médecin/vétérinaire

Rassurez-vous, une fois que vous avez retiré le corps de la tique de votre peau ou de la peau de votre chien ou de votre chat, cela signifie que vous l’avez tuée. Ainsi, le risque qu’elle transmette la maladie de Lyme à vous ou à votre boule de poils est moindre.

Cependant, le fait de laisser les parties buccales de la tique peut entraîner une infection au niveau de la zone touchée. Pour éviter cela, veillez à bien désinfecter la zone à l’aide d’un antiseptique (type Betadine).

Rendez-vous ensuite chez un médecin ou un vétérinaire afin qu’il retire la partie restante de la tique. En effet, le fait de la laisser accrochée sous votre peau ou celle de votre animal pourrait créer un abcès. Or, comme le dit si bien le dicton, mieux vaut prévenir que guérir.

Si vous décidez de ne pas faire retirer la tête de la tique, surveillez bien votre peau ou celle de votre animal durant les prochains jours. Si la zone touchée devient rouge, enflée ou douloureuse, la visite chez le médecin ou le vétérinaire n’est plus une option.

Les choses à ne surtout pas faire

Il n’est pas rare que les propriétaires de chiens et de chats (et les autres) aient de mauvais réflexes lorsqu’il s’agit d’extraire une tique entière ou une tête de tique.

tique
Crédits : VitalisG / iStock

Premièrement, utilisez toujours un crochet à tiques pour retirer une tique. En effet, contrairement à la pince à épiler, le crochet à tiques permet de « dévisser » la tique. Le risque d’y laisser la tête est donc moins grand. De plus, le fait de triturer et d’écraser le corps de la tique avec une pince à épiler peut accélérer le risque de transmission de la bactérie responsable de la maladie de Lyme ainsi que le risque d’infection.

De même, si la tête de la tique est resté coincée, ne tentez pas de la retirer vous-même. Cela pourrait, au contraire, aggraver la situation. N’utilisez pas non plus de feu, de vernis à ongle, de vaseline, d’alcool ou de dissolvant pour l’enlever. En effet, vous ne feriez qu’irriter encore plus votre peau ou celle de votre animal.

Les symptômes à observer en cas d’infection

Si votre chien ou votre chat a été mordu par une tique et qu’il présente un ou plusieurs des symptômes suivants durant les jours, les semaines, voire les mois qui suivent la morsure, emmenez-le chez un vétérinaire :

  • perte d’appétit
  • fièvre
  • léthargie
  • vomissements
  • boiterie
  • articulations raides ou douloureuses

Si c’est vous ou l’un de vos proches qui a été mordu par une tique, les symptômes à surveiller sont :

  • fatigue
  • syndrome grippal
  • présence d’une rougeur de type circulaire sur la zone mordue
  • migraines
  • douleurs articulaires
  • difficultés de concentration, voire pertes de mémoire
  • vertiges…
mal de tête
Crédits : seb_ra/iStock

À ce propos, qu’est-ce une tique ?

La tique, de l’ordre des Ixodida, est un parasite externe mesurant de 3 à 6 mm de long. Cela fait d’elle le plus grand des acariens. Issue de la famille des arachnides, cette espèce se nourrit du sang de mammifères, de reptiles et d’oiseaux. Cette dernière peut transmettre plusieurs pathologies graves, dont la fameuse maladie de Lyme. En outre, c’est la femelle qui se fait le plus souvent repérer, car une fois rassasiée du liquide vital de ses victimes, son poids est au plus multiplié par 624. Ces sustentations lui permettent ainsi de pondre jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’œufs d’un coup.

Comment arrivent-elles sur les humains ou les animaux ?

Les tiques vivent sur de la basse végétation. Vous ne les trouverez jamais en haut des arbres en pleine forêt, et ne peuvent donc pas « pleuvoir » sur vous. En revanche, ces petites bêtes sont d’un naturel très patient. En effet, elles atteindront qu’un hôte passe à proximité pour s’y agripper. Et plus ce dernier possède de poils, mieux demeure la prise ! C’est pourquoi, après chaque promenade dans la nature, il est conseillé d’inspecter minutieusement vos vêtements, car il se pourrait qu’une tique se soit accrochée aux fibres et attende un bel accès tout tracé à votre peau.

Votre animal mérite lui aussi un examen approfondi après une balade. Pensez bien à regarder partout, spécialement derrière et à l’intérieur des oreilles. Ce sont des endroits prisés par les tiques, bien à l’abri des regards.

chien tique oreille
Crédits : andriano_cz/iStock

De quelles façons peut-on s’en prémunir ?

La meilleure manière de lutter contre les tiques consiste à ne leur laisser aucune occasion de se nourrir. Pour ce faire, voici plusieurs astuces à mettre en place :

  • Porter des vêtements longs : cela limite la surface de votre peau accessible au parasite. Vous pouvez également trouver un habit adapté pour les chiens, mais leur tête et leurs pattes seront quoiqu’il arrive à découvert.
  • Utiliser un spray au vinaigre : facile à réaliser et efficace pour repousser les tiques
  • Se servir d’agrumes : ces petites bêtes détestent l’odeur acide que dégagent ces fruits
  • Vaporiser des huiles essentielles : certaines huiles permettent elles aussi de repousser les tiques qui oseraient s’aventurer non loin de vous
  • Apporter des serviettes : ne pas oublier ces larges bandes de tissus lors d’un pique-nique sur l’herbe. Cela vous évitera de vous asseoir à même le sol et de vous trouver en contact direct avec l’habitat des parasites

Ces conseils (préparations et utilisations) sont explicités dans un article dédié spécifiquement aux astuces naturelles pour se protéger des tiques.

Par ailleurs, vous avez probablement envie de protéger tous vos animaux qui circulent dans votre jardin. Afin d’assurer une protection efficiente, il existe différentes solutions naturelles pour éloigner ces parasites de votre espace vert privé.