in ,

Les tiques sautent-elles ? Tombent-elles des arbres ?

Crédits : gabort71 / iStock

Responsables de la transmission de la maladie de Lyme, les tiques sont tout aussi redoutées que les moustiques. Présentes partout en France, elles ont tendance à gâcher nos promenades printanières et estivales. Mais ces parasites font l’objet de nombreuses idées reçues, bien souvent injustifiées, qui leur prêtent des capacités qu’elles n’ont pas. Voici les principales !

Bon à savoir : en cas de morsure de tique, il est recommandé de retirer la tique le plus rapidement possible (dans les 24 heures suivant la morsure) à l’aide d’un crochet à tiques afin de limiter au maximum le risque d’infection. C’est pour cette raison qu’il est essentiel d’inspecter tout son corps au retour d’une balade dans la nature.

1. Les tiques ne sautent pas

Nous sommes nombreux à penser que les tiques se cachent dans les buissons et les hautes herbes, dans l’attente d’une proie. Jusque-là, nous sommes dans le vrai. En revanche, une fois leur victime à proximité, les tiques ne lui sautent pas dessus. Et pour cause, elles sont tout bonnement incapables de sauter.

En réalité, la tique est une créatures opportuniste et, surtout, patiente. Elle attend au sol, sur une feuille ou un brin d’herbe que son futur hôte la frôle pour s’accrocher à ses vêtements ou à ses poils. Et c’est grâce aux mouvements et au dioxyde de carbone exhalé par ce dernier qu’elle le repère.

Une fois sur son hôte, la tique se fraie ensuite un chemin jusqu’à la peau pour y planter son rostre et se nourrir du sang de sa proie. Ainsi, si vous avez des chaussures basses, une tique peut tout à fait s’y accrocher et remonter le long de votre jambe pour se fixer ensuite sur votre mollet par exemple. En effet, les tiques ont tendance à choisir des endroits où la peau est la plus fine (aisselles, creux du genou, pubis, nombril, nuque…).

2. Les tiques ne volent pas

De la même manière que les tiques sont incapables de sauter sur leurs victimes, elles ne sont pas non plus en mesure de voler. Et pour cause, elles ne possèdent pas d’ailes ! Il leur est donc strictement impossible de se rendre d’un point A à un point B autrement qu’en marchant.

tique
Crédits : VitalisG / iStock

Par ailleurs, il semble important de rappeler que les tiques ne sont pas des insectes mais des arachnides acariens. En effet, contrairement aux insectes, elles n’ont pas d’antennes, ne volent pas et ne sautent pas !

3. Les tiques ne tombent pas des arbres

Il arrive parfois que, lors d’une promenade en forêt, des panneaux apposés sur les arbres indiquent la présence de tiques dans la zone. Mais cela signifie-t-il vraiment que les tiques tombent des arbres ?

En réalité, les tiques ne vivent pas dans les arbres et ne se laissent donc pas tomber sur les promeneurs lorsqu’ils passent en dessous d’elles. Tout au plus peut-on les trouver à 1 mètre du sol, mais rarement plus haut.

Néanmoins, il est tout de même conseillé d’inspecter minutieusement le cuir chevelu et l’arrière des oreilles en rentrant de promenade car, tant qu’elles ne sont pas fixées, les tiques peuvent se déplacer sur le corps !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :