in

Voilà pourquoi votre chat d’intérieur doit être traité contre les parasites

Crédits : iStock

Si vous habitez en appartement ou que vous ne laissez jamais sortir votre chat, vous pensez peut-être qu’il est ainsi protégé des parasites. Que nenni ! En réalité, les puces, les tiques ou encore les vers intestinaux ne sévissent pas qu’en extérieur. Il existe en fait plusieurs manières pour votre chat d’être infesté. Voici lesquelles !

1. Vous !

Que ce soit par le biais de vos vêtements, des semelles de vos chaussures ou même de vos mains, vous pouvez être celui ou celle qui ramène les parasites à l’intérieur de la maison. Ces derniers s’accrochent à vous sans que vous vous en aperceviez et se laissent ensuite tomber dans votre appartement. Il ne leur reste alors plus qu’à se diriger vers votre chat !

Cela concerne non seulement les puces et les tiques mais aussi les matières fécales. Or, les matières fécales peuvent contenir des oeufs de vers digestifs.

2. Un déménagement

Les puces ont la particularité de pouvoir rester sans manger durant des mois. Ainsi, même si votre nouvelle maison n’a pas été habitée depuis longtemps, elle regorge peut-être de ces parasites. Ces derniers se jetteront alors sur votre chat dès son arrivée.

Pour éviter cela, un grand nettoyage avant l’emménagement est absolument indispensable !

3. Les autres animaux

Si vous ou l’un de vos proches possède un autre animal domestique, comme un chien, ce dernier peut tout à fait ramener des parasites à l’intérieur. En effet, lors de ses promenades, les puces et les tiques peuvent s’accrocher à ses poils, même s’il a été traité. Et pour cause, les traitements antiparasitaires n’empêchent pas les parasites de grimper sur les animaux. C’est simplement lorsqu’ils les mordent qu’ils meurent.

chiot chaton chien chat
Crédits : kitty.green66/Flickr

Mais les vecteurs de transmission des puces et des tiques ne sont pas forcément des animaux domestiques. En effet, les rongeurs, tels que les souris et les rats, peuvent également ramener ces parasites à l’intérieur de chez vous.

4. Les visites chez le vétérinaire

Les cliniques vétérinaires, comme les toiletteurs, accueillent de nombreux animaux chaque jour. Elles sont donc un foyer de transmission de parasites idéal.

Pour éviter toute contamination, ne posez jamais la caisse de transport de votre chat sur le sol. Préférez la garder sur vos genoux.

5. La viande crue

Si vous avez pour habitude de donner de la viande crue à votre chat, sachez que ce n’est pas vraiment recommandé. Cela peut même être dangereux pour sa santé. En effet, non seulement la viande crue peut contenir des bactéries dangereuses pour lui, mais elle peut également être contaminée par les vers, notamment les vers solitaires.

Or, après avoir investi son système digestif, les vers peuvent coloniser ses poumons et même son coeur, entraînant sa mort. Pour cette raison, mieux vaut toujours faire cuire la viande avant de la donner à votre félin !

6. Les puces

Votre chat peut également attraper des vers en ingérant… des puces ! Eh oui, ces dernières contiennent parfois des larves de vers et sont donc un moyen d’infestation. Mais pourquoi mon chat voudrait-il manger des puces, me direz-vous ?

En réalité, il ne s’en rend pas compte. S’il a des puces, les démangeaisons seront tellement fortes qu’il aura tendance à se mordiller. Or, en se mordillant ou même en faisant sa toilette, il ingèrera accidentellement des puces et donc des larves de vers.

Source

Vous aimerez aussi :

Chat en appartement : dois-je le laisser sortir sur le balcon ?

Puces : 5 astuces naturelles pour en débarrasser vos animaux

5 idées de vermifuges naturels pour votre chat