in

VIDÉO : un rarissime élan blanc filmé en Suède

Crédits : Capture YouTube/Storyful Rights Management

Ce sont des images rares qu’a réussi à capturer un randonneur suédois. La Suède compte seulement 1000 élans blancs répertoriés dans tout le pays. Croiser l’un de ces imposants animaux est donc une réelle chance.

Une randonnée hors du commun

Hans Nilsson, élu local et randonneur amateur à ses heures perdues, a assisté à une scène incroyable alors qu’il se promenait dans la région de Värmland, dans le centre-est du pays. Un élan blanc est soudainement apparu à la sortie d’un bosquet, à quelques mètres de lui, pour aller barboter dans un ruisseau.

L’homme émerveillé a alors sorti sa caméra et a pu filmer tranquillement l’animal. En effet, le cervidé n’avait pas l’air effrayé le moins du monde par la présence d’un inconnu. Il a même laissé le randonneur l’approcher à moins de cinq mètres de distance.

Une blancheur d’une grande rareté

Cet engouement pour ces animaux est dû à la blancheur immaculée de leur robe et de leurs bois. Les élans blancs sont très rares. En effet, on en dénombre seulement 300 000 dans le monde, dont une petite centaine uniquement dans la région de Värmland. En croiser un est donc exceptionnel.

Leur blancheur, si pure qu’elle apparaît presque féerique, est due à une mutation génétique rare et non pas à une absence de mélanine. Les élans blancs ne sont donc pas albinos, mais simplement différents pour le plus grand bonheur de nos yeux.

Des animaux sauvages

La vidéo ayant été reprise par les médias du monde entier, de nombreux curieux se sont alors pressés dans cette région de la Suède afin d’espérer croiser à leur tour cet animal de contes de Noël. Certains de ces touristes ont même été jusqu’à suivre des élans jusque dans des propriétés privées, agaçant ainsi les habitants du coin.

Les scientifiques ont alerté ces promeneurs un peu trop téméraires sur les réactions parfois violentes que peuvent avoir les élans. Ils demandent aux gens de ne pas oublier que ce sont des animaux sauvages et que s’ils se sentent menacés, ils peuvent rapidement devenir très dangereux. Si ces animaux de 400 à 600 kilos venaient à charger, l’issue pourrait bien être fatale pour ces imprudents qui partent à leur recherche.

Source

Vous aimerez aussi :

VIDÉO : une girafe blanche filmée pour la première fois

Cimetières d’éléphants : existent-ils vraiment ?

Afin de sauver les rhinocéros blancs, les scientifiques ont peut-être trouvé une solution…