Afin de sauver les rhinocéros blancs, les scientifiques ont peut-être trouvé une solution…

rhinoceros blanc
Crédits : jelices/Pixabay

En mars dernier, le monde entier était atterré : Sudan, le dernier rhinocéros blanc mâle du Nord au monde, venait de mourir. Sa mort, qui signifiait la fin de l’espèce, laissait donc un goût amer aux associations de protection des animaux. Mais c’était sans compter sur la science qui, elle, n’a peut-être pas dit son dernier mot…

Des embryons in vitro

Mort à 45 ans, Sudan a laissé derrière lui sa fille et sa petite-fille, dernières représentantes de son espèce. Or, sans l’existence d’un mâle, la survie de l’espèce était vouée à l’échec. Toutefois, c’est ce que l’on croyait…

En prélevant des ovules sur des rhinocéros blancs du Sud et en les fécondant à du sperme congelé de rhinocéros blancs du Nord et du Sud, les chercheurs ont pu produire sept embryons pour le moment. « Notre but est d’avoir d’ici trois ans la naissance du premier petit rhinocéros blanc du Nord », confie Thomas Hildebrandt, de l’Institut Leibniz de recherche zoologique et animale de Berlin.

rhinoceros blanc
Crédits : William Murphy/Flickr

L’objectif est de réaliser rapidement une implantation sur une mère porteuse rhinocéros blanche du Sud, les deux dernières femelles du Nord ne pouvant pas supporter une grossesse. Toutefois, ce sont elles qui devront apprendre au petit rhinocéros à se comporter comme un Rhinocéros blanc du Nord. Il se peut même que les scientifiques obtiennent l’autorisation des autorités kenyanes pour prélever les ovocytes des deux femelles et ainsi créer un rhinocéros blanc « pur ».

Écrit par Clara Zerbib, rédactrice

Fascinée depuis toujours par les animaux, j'aime les côtoyer au quotidien afin de mieux comprendre et décrypter leur comportement. Mon expertise dans ce domaine me permet de partager avec vous mes meilleures astuces et conseils pour apprendre à communiquer avec vos animaux de compagnie afin de faciliter votre quotidien mais aussi de satisfaire votre curiosité sur la vie des animaux sauvages. Écrire pour Animalaxy est un véritable accomplissement pour la passionnée que je suis.