in

Tibet : des milliers de Mastiffs tibétains abandonnés et tués

Crédits : iStock

En 2014, le Mastiff tibétain était considéré comme le chien le plus cher du monde. Et pour cause, sa fourrure digne d’un lion et son tempérament de feu lui permettaient de défendre avec ardeur les troupeaux contre les attaques de loups. Mais depuis peu, ce chien de travail est massivement abandonné au Tibet. Et des milliers de canidés errent désormais dans les rues et les montagnes du pays, provoquant de nombreux incidents.

Un chien passé de mode

Au début des années 2000, le prestige du Dogue du Tibet n’était plus à prouver. Certains acheteurs asiatiques étaient même prêts jusqu’à dépenser plusieurs centaines de milliers d’euros pour s’offrir l’un de ces chiens encore rares, symboles de puissance et de richesse. L’un de ces canidés avait même été acquis pour la modique somme de 1,2 millions d’euros, un record.

Surfant sur la cote de popularité du Mastiff tibétain, de nombreux chinois et tibétains ont ouvert des élevages afin de développer la race. Malheureusement, la concurrence a été trop forte et la demande a peu à peu diminué. Notamment à cause des rumeurs d’agressivité de certains chiens. En à peine quelques années, les éleveurs ont presque tous fermé leurs portes, laissant à l’abandon tous les chiens qui leur appartenaient.

Certains éleveurs se sont également rendu compte que les chiens qu’on leur achetait finissaient souvent à l’abattoir pour être transformés en viande ou en fourrure.

Retour à l’état sauvage

Au Tibet, en 2015, la province du Qinghai comptait environ 14 000 Mastiffs tibétains errants. À Lhassa, la capitale du pays, ce sont pas moins de 13 000 chiens qui sont retournés à l’état sauvage.

chien dogue du tibet
Crédits : iStock

Obligés de survivre, les Mastiffs tibétains sont devenus agressifs envers les troupeaux de moutons qu’ils se sont mis à attaquer pour manger. Quelques incidents impliquant des humains ont également été recensés, causant ainsi un véritable climat d’insécurité dans le pays.

Des bonnes âmes se mobilisent

Heureusement, le sort des Mastiffs tibétains touche encore quelques habitants qui se mobilisent pour sauver ces chiens de l’abattoir notamment. Des refuges ont ainsi vu le jour partout dans le pays, certains pouvant même accueillir plus de 1000 chiens. Parfois, des activistes tentent même de stopper les camions remplis de Mastiff tibétains qui sont en route pour l’abattoir en payant les chauffeurs.

Il y a quelques mois, un documentaire a tenté de mettre en lumière la vie quotidienne de ces chiens abandonnés. Le but ? Alerter la population et les autorités sur l’urgence de la situation. On peut y voir des centaines de chiens pris en charge par un monastère, mais vivant dans des conditions indignes. Attention, certaines images peuvent choquer.

Source

Vous aimerez aussi :

VIDÉO : ce chef d’oeuvre montre la terrible réalité du braconnage sur le lynx boréal

Chaque année, 10 000 dauphins sont secrètement tués en France

5 choses indispensables à savoir sur le commerce de la fourrure