in

Syndrome vestibulaire : quand le chien perd l’équilibre

Crédits : LightFieldStudios/iStock

Souvent observé chez les chiens âgés, le syndrome vestibulaire se traduit par une perte soudaine de l’équilibre. Cela peut être particulièrement effrayant pour les propriétaires d’animaux, les symptômes de cette affection imitant ceux des affections graves, telles que la tumeur au cerveau ou l’accident vasculaire cérébral. 

Le syndrome vestibulaire, qu’est-ce que c’est ? 

Le système vestibulaire est responsable de l’équilibre du corps. Il a des composants centraux situés dans le cerveau et des composants périphériques situés dans l’oreille interne. C’est grâce à lui que le chien peut contrôler la position de son corps dans l’espace. Mais lorsqu’un élément de ce système est touché, l’animal perd alors tout sens de l’équilibre. On dit qu’il souffre du syndrome vestibulaire.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les symptômes de ce syndrome sont immédiats et particulièrement impressionnants :

  • le chien a la tête penchée
  • il ne parvient pas à garder l’équilibre en marchant, il se déplace comme s’il était ivre
  • il tourne sur lui-même, tombe dans le sens d’inclinaison de sa tête
  • le chien ne parvient plus à contrôler le mouvement de ses yeux
  • il halète, voire même il vomit

À noter que tous les chiens peuvent êtres un jour victimes du syndrome vestibulaire. Toutefois, les chiens âgés de plus de 8 ans et les chiens de grande race, notamment les Bergers Allemands et les Akita Inu, sont plus souvent touchés.

Qu’est-ce qui provoque l’apparition du syndrome vestibulaire ?

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de l’apparition du syndrome vestibulaire chez le chien. Le plus souvent, il s’agit d’une lésion de l’oreille interne causée par une otite, une encéphalite, une réaction à un médicament, un traumatisme crânien ou encore par la présence d’un polype ou d’une tumeur dans l’oreille.

chien triste
Crédits : fotyma/iStock

Mais il arrive quelque fois que le syndrome vestibulaire soit idiopathique, c’est-à-dire que la cause n’a pas pu être identifiée. Ce sont d’ailleurs généralement les chiens âgés qui souffrent d’un syndrome vestibulaire idiopathique. Dans ce cas, la récidive n’est pas rare.

Comment traiter le syndrome vestibulaire ?

Si votre chien présente un ou plusieurs des symptômes décrits ci-dessus, emmenez-le en urgence chez un vétérinaire. Si la source de la perte d’équilibre est facilement identifiable, le vétérinaire prescrira à votre animal un traitement adapté.

En revanche, si le syndrome est idiopathique, les symptômes devraient disparaître d’eux-mêmes en quelques jours, voire en quelques semaines. Généralement, au bout de 72 heures, la situation commence à s’améliorer.

Dans le cas d’un syndrome vestibulaire idiopathique, seuls des médicaments contre la nausée pourront alors être prescrits. Toutefois, lors du retour à la maison, il faudra faire attention à ce que l’animal ne puisse pas se blesser. Il sera donc nécessaire de lui interdire l’accès à l’escalier et de l’empêcher de monter sur des meubles hauts.

Vous aimerez aussi : 

10 gestes du quotidien qui raccourcissent la vie de votre chien

Cancer chez le chien : 10 signes avant-coureurs que vous devez connaître

À quel âge un chien est-il considéré comme âgé ?