in

10 gestes du quotidien qui raccourcissent la vie de votre chien

Crédits : iStock

Votre chien fait partie intégrante de votre famille. Pour preuve, vous le traitez parfois comme votre enfant. Et pourtant, certains gestes que vous adoptez au quotidien ont des conséquences désastreuses sur sa santé. Vous êtes même peut-être en train de raccourcir inconsciemment son espérance de vie… 

1. Le laisser prendre du poids

De nombreux propriétaires de chiens pensent que leur animal a un poids normal alors qu’il est en réalité en surpoids. Or, l’obésité chez le chien entraîne bien souvent de graves problèmes de santé, tels que du diabète ou des maladies cardiaques.

Pour cette raison, il est absolument essentiel de veiller à ne pas suralimenter votre chien et de lui faire faire suffisamment d’exercice physique. De plus, pensez à surveiller sa consommation de croquettes et à ne pas abuser des friandises. Surtout lorsque l’on sait que donner un morceau de fromage à un chien équivaut, en calories, à un hamburger pour un humain…

2. Ne pas prendre soin de ses dents

Vous pensez peut-être que les dents de votre chien ne nécessitent aucune attention particulière étant donné qu’il s’agit d’un chien et que lorsque ses ancêtres vivaient à l’état sauvage ils n’avaient pas de dentistes et ont pourtant survécu. Que nenni !

En réalité, les chiens d’aujourd’hui n’ont pas la même alimentation que les chiens de l’époque. En effet, les croquettes et autres pâtées pour chiens n’ont pas le même effet abrasif sur les dents que les os des proies.

chien dents
Crédits : iStock

Et, contrairement à ce que l’on a longtemps voulu nous faire croire, les croquettes n’ont pas un effet nettoyant sur les dents. Bien au contraire, elles favorisent l’apparition du tartre et donc de la maladie des gencives. Or, cette maladie peut entraîner toutes sortes de problèmes de santé, notamment des problèmes cardiaques et rénaux.

Ainsi, si vous n’avez pas la possibilité de brosser les dents de votre chien plusieurs fois par semaine, vous devrez lui faire faire un détartrage chez le vétérinaire tous les deux ans.

3. Ne pas le sortir tous les jours

Certains propriétaires de chiens ayant un jardin pensent qu’ils n’ont pas besoin de sortir leur animal. En réalité, un chien a vite fait le tour de son jardin et il en connaît les moindres recoins par coeur. Il a donc lui aussi besoin de découvrir de nouvelles odeurs et de nouveaux endroits chaque jour de l’année. C’est essentiel pour sa bonne santé physique mais aussi mentale !

Quant aux chiens vivant en appartement, ils ont eux aussi besoin de sortir quotidiennement, et pas seulement pour faire leurs besoins. En effet, un chien a besoin de se dépenser au minimum 1 heure par jour. Toutefois attention ! Certains chiens, comme ceux à la face aplatie par exemple, se fatiguent vite et ils n’ont donc pas besoin de faire autant d’exercice.

4. Fumer à l’intérieur

Que ce soit à l’intérieur de votre appartement ou de votre voiture, le fait de fumer laisse en suspension dans l’air des substances particulièrement nocives. Et ce durant plusieurs heures. Ainsi, même si vous ne fumez pas lorsque votre chien se trouve dans la pièce, il suffit qu’il y entre quelques heures après pour les respirer.

Or, tout comme les humains, les chiens aussi sont victimes du tabagisme passif. La fumée de cigarette peut donc entraîner chez eux des cancers des poumons ou encore des maladies respiratoires ou cardiovasculaires.

chien fume cigarette
Crédits : iStock

5. Ne pas le faire vacciner

Même si vous pensez que votre chien est d’une nature robuste et que vous ne l’emmenez jamais très loin de votre domicile, cela ne signifie pas qu’il est protégé contre les maladies. En effet, certains virus et bactéries sont tellement puissants qu’ils peuvent infecter les chiens les plus résistants. De plus, ils se déplacent en s’accrochant à nos semelles de chaussures et pénètrent ainsi jusque dans nos appartements.

Par conséquent, certains vaccins sont vraiment obligatoires pour préserver la santé de votre chien. Et, bien entendu, il ne faut pas oublier les rappels de vaccins, sans quoi votre boule de poils ne serait plus protégée !

6. Ne pas faire de bilans de santé

Les rappels de vaccins représentent également une bonne occasion de faire un bilan de santé chez le vétérinaire. Mais, à partir de l’âge de 7 ans, un chien est considéré comme âgé et a donc besoin d’un suivi plus régulier. En effet, plus vite une maladie est détectée, plus vite elle peut être traitée. Or, cela peut considérablement rallonger l’espérance de vie de l’animal.

Pour cette raison, une visite par an chez le vétérinaire ne suffit plus. Il est recommandé d’emmener votre chien de plus de 7 ans chez le vétérinaire tous les six mois.

7. Ne pas le stériliser

La stérilisation n’est pas seulement un moyen d’éviter que votre chien ne se reproduise, c’est également un moyen de préserver sa santé. En effet, le risque de tumeurs mammaires ou de tumeurs des testicules est ainsi largement diminué. De plus, il est impossible qu’une femelle souffre d’une infection de l’utérus, affection particulièrement grave, étant donné que son appareil reproducteur lui a été retiré.

chien shiba inu
Crédits : iStock

Et, contrairement à ce que dit la rumeur, une chienne n’a pas besoin de faire une portée avant d’être stérilisée ! Au contraire, plus elle est stérilisée tard, plus le risque de développer des problèmes de santé est grand.

8. Ne pas le traiter contre les puces et les tiques

Les puces et les tiques sont un véritable fléau pour nos amis canins. Non seulement ces parasites sont à l’origine de terribles démangeaisons, mais en plus ils peuvent transmettre des maladies graves. C’est notamment le cas de la maladie de Lyme, transmise par les tiques.

Le seul moyen de protéger votre chien de ces indésirables est de lui administrer un traitement antiparasitaire. Et ce toute l’année ! En effet, les puces et les tiques sont actives de janvier à décembre, et pas seulement en été.

9. Ne pas le vermifuger

Tout comme nous, les chiens peuvent être infestés par des vers intestinaux. S’ils ne sont pas rapidement éliminés, ces vers peuvent se multiplier et se déplacer jusque dans les organes vitaux, notamment le coeur et les poumons. Dans ce cas, c’est la mort assurée.

Afin de limiter tout risque d’infestation, il est donc conseillé de vermifuger votre chien quatre fois par an, à chaque changement de saison.

chien
Crédits : Max Pixel

10. Laisser monter le stress

Si votre chien est du genre stressé, il est de votre devoir de tout faire pour qu’il se détende. En effet, le stress peut déclencher des maladies graves mais aussi des troubles du comportement. Ainsi, ne laissez pas les choses s’empirer !

Le plus simple est de travailler sur la peur du chien, et pourquoi pas avec l’aide d’un comportementaliste. Et surtout, pensez à bien socialiser votre chien afin qu’il puisse évacuer son angoisse en jouant avec ses congénères.

Source

Vous aimerez aussi : 

Cancer chez le chien : 10 signes avant-coureurs que vous devez connaître

Voilà pourquoi vous ne devez surtout pas sortir votre chien après son repas

À quel âge un chien est-il considéré comme âgé ?