in

9 façons de réduire le risque de cancer chez votre chien

Crédits : iStock
9 façons de réduire le risque de cancer chez votre chien
noté 4.9 - 8 vote[s]

Le cancer est devenu l’une des principales causes de mortalité chez les chiens, tant chez les jeunes que chez les plus âgés. Ce n’est pas moins d’un chien sur deux qui est susceptible de mourir du cancer, c’est pour dire ! Heureusement, il existe des moyens de réduire le risque de voir apparaître cette maladie chez nos amis canins. Car, comme le dit si justement le proverbe, mieux vaut prévenir que guérir !

Bon à savoir : le cancer commence lorsque les agents cancérigènes endommagent l’ADN de l’animal. Il attend ensuite la bonne occasion pour créer des cellules cancéreuses. La bonne nouvelle, c’est que votre chien possède un gène capable de tuer les cellules cancéreuses. Cependant, l’exposition à des toxines et une mauvaise hygiène de vie peuvent endommager ce gène et limiter sa capacité à protéger l’organisme des cellules cancéreuses.

1. Bannir les produits chimiques

La première chose à faire pour diminuer au maximum le risque de cancer chez votre chien est de bannir toute substance nocive de son environnement. Pour cela, n’utilisez pas de pesticides ni de produits ménagers chimiques et n’exposez pas votre chien à la fumée de cigarette ni aux émissions de pots d’échappement des voitures.

2. Utiliser des produits antiparasitaires naturels

De même, il est conseillé de trouver une alternative naturelle aux traitements anti-puces et tiques habituels. En effet, ces derniers regorgent de substances toxiques et potentiellement cancérigènes.

3. Choisir une alimentation de qualité

La bonne santé de votre chien dépend avant tout de ce qu’il mange au quotidien. Ainsi, il est vivement recommandé d’opter pour une alimentation de haute qualité, comprenant beaucoup de protéines, un peu de graisses et très peu de glucides. En effet, il semble que les cellules cancéreuses aient besoin du glucose contenu dans les glucides pour croître et se multiplier…

Par ailleurs, veillez à ne pas suralimenter votre chien afin qu’il ne souffre pas de surpoids. En effet, un apport calorique élevé accroît le développement des cellules, notamment des cellules cancéreuses.

chien mange gamelle
Crédits : iStock

4. Favoriser l’exercice physique

Même si le lien direct entre obésité et cancer n’a pas encore pu être prouvé, il est supposé exister. Pour cette raison, il est important que votre chien, quelle que soit sa taille, effectue entre 30 et 60 minutes d’exercice quotidien minimum.

L’exercice l’aidera à maintenir un poids de forme tout en favorisant le bon fonctionnement de son métabolisme et de ses fonctions vitales.

5. Éviter les vaccins inutiles

Le problème avec les vaccins, c’est qu’ils stimulent de façon excessive le système immunitaire de votre chien… et donc l’affaiblissent. Or, pour se défendre contre le cancer, votre boule de poils a besoin d’un système immunitaire équilibré et vigoureux.

Ainsi, certains vétérinaires recommandent une vaccination uniquement contre les virus auxquels l’animal présente un risque réel d’exposition. Et ils déconseillent désormais les rappels de vaccins tous les ans !

6. Opter pour la stérilisation

Stériliser votre chien dès ses 18 mois est un bon moyen d’éliminer le risque d’apparition de tumeurs mammaires ou testiculaires. De même, il n’y a aucun risque pour qu’une chienne stérilisée développe un cancer de l’utérus ou des ovaires étant donné que son appareil reproducteur a été retiré.

chien vétérinaire
Crédits : iStock

7. Privilégier une bonne hygiène dentaire

Il est important de veiller à ce que les dents de votre chien soient toujours propres. En effet, cette précaution peut permettre de réduire considérablement le risque de cancer de la bouche. Ainsi, habituez votre chien dès son plus jeune âge à se faire brosser les dents !

8. Minimiser le stress

Le bien-être émotionnel de votre chien peut jouer un rôle significatif dans la prévention contre le cancer. En effet, le stress peut affaiblir considérablement son système immunitaire, le rendant ainsi plus sensible aux maladies.

9. Favoriser l’exposition à la lumière naturelle

Cela peut paraître étonnant, mais l’exposition à la lumière naturelle plusieurs heures par jour est un gage de bonne santé pour votre chien. Par conséquent, n’hésitez pas à le sortir aux heures les plus lumineuses de la journée et à laisser les volets ouverts lorsque vous vous absentez de la maison.

Source

Vous aimerez aussi : 

Le cancer chez le chien et le chat : symptômes et traitements

Vomissements de votre chien : quand s’inquiéter ?

10 signes qui montrent que votre chien est mourant