in ,

Les signes de la douleur chez le chien : comment savoir s’il a mal ?

Crédits : Pxhere
Les signes de la douleur chez le chien : comment savoir s’il a mal ?
noté 3.3 - 3 votes

Les chiens, comme tous les êtres vivants, sont sujets à des douleurs plus ou moins importantes. Mais contrairement à nous, ils n’ont aucun moyen d’exprimer leur souffrance. Pour savoir si votre chien a mal quelque part, il existe pourtant certains signes qu’il est utile d’apprendre à reconnaître.

Les chiens ne peuvent pas montrer qu’ils souffrent, c’est contraire à leur instinct de survie. En effet, dans la nature, leurs prédateurs profiteraient immédiatement de leur faiblesse pour se jeter sur eux. Dans tous les cas, si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à conduire votre animal chez le vétérinaire.

Les signes comportementaux

Le moindre changement de comportement peut être le signe que le chien a un problème. Il est donc important d’être attentif aux faits et gestes de son animal afin de prévenir tout comportement inhabituel. Plusieurs signes peuvent vous alerter :

  • Le manque d’appétit : un chien qui refuse de s’alimenter ne va pas bien. Il peut être stressé suite à un bouleversement de ses habitudes (déménagement, arrivée d’un nouvel animal, etc.), avoir du mal à se déplacer jusqu’à sa gamelle ou à mâcher à cause d’une douleur ou encore être sujet à une maladie qui lui ôte tout appétit.
  • L’abattement : un chien qui a tendance à s’isoler et à rester prostré a quelque chose qui cloche, surtout s’il avait l’habitude de courir et sauter partout auparavant. À l’inverse, un chien en perpétuelle demande d’attention peut aussi avoir besoin d’aide.
  • La fatigue : des troubles du sommeil peuvent apparaître lorsqu’un chien ressent un inconfort. Il va alors dormir plus que d’ordinaire.
  • L’agressivité : le chien refuse qu’on le touche et n’hésite pas à grogner et à montrer les crocs lorsque son maître s’approche de lui. Ce comportement est inhabituel et est le signe d’une douleur ou d’un mal-être intense.

Les signes physiques

Un chien qui adopte des postures différentes de d’habitude ou qui refuse de bouger telle ou telle partie de son corps est certainement souffrant. Voici les signes à prendre en compte :

  • Il se lèche constamment : si votre chien lèche une partie de son corps de façon compulsive, vérifiez d’abord qu’il n’est pas blessé. Si ce n’est pas le cas, cela peut être une façon d’évacuer son anxiété.
  • Il change constamment de position : le chien peut être gêné par la douleur et n’arrive pas à trouver une position confortable. Il se lève, se couche, se relève, se recouche…
  • Il halète de manière excessive : le stress dû à une douleur ou des maladies cardiaques ou pulmonaires peuvent être à l’origine d’un halètement excessif.
  • Il gémit : un chien qui émet des plaintes lorsqu’il est seul ou lorsqu’on le touche est probablement souffrant.
  • Il a des yeux différents : à cause d’une douleur, le chien peut plisser les yeux, avoir le regard triste, se frotter les yeux, avoir une pupille dilatée ou plus petite qu’à l’ordinaire.
  • Il boîte : c’est le signe de douleur le plus reconnaissable de tous.

Sources : Sciences et Avenir ; Guide du Chien

Articles liés

Sachez tout ce qu’il y a à savoir sur l’arthrose chez le chien et le chat

Quelle est la température normale d’un chat/chien ?

Comment savoir s’il y a urgence de santé chez mon animal