in

Pourquoi les animaux mignons nous donnent-ils envie de les manger ?

Crédits : iStock
Pourquoi les animaux mignons nous donnent-ils envie de les manger ?
noté 4.9 - 12 vote[s]

Quand vous vous trouvez face à un chiot, un chaton ou même un lapin terriblement mignon, éprouvez-vous cette irrésistible envie de le toucher ? Voire même de le presser contre vous au risque de l’étouffer ? Cette envie est-elle si forte qu’il n’est pas rare de vous entendre dire : “il est si mignon que je pourrais le manger” ? Si c’est le cas, vous pensez peut-être que c’est uniquement le désir de protéger ce petit animal qui vous pousse à le serrer si fort contre vous. Mais la réalité est quelque peu différente, si l’on en croit les résultats de cette étude menée par des psychologues de l’Université de Yale…

L’agressivité mignonne ou le besoin d’écraser l’animal

En 2013, une étude s’est penchée sur un sujet pour le moins étonnant : “l’agressivité mignonne“. C’est-à-dire le besoin que ressentent certaines personnes de serrer très fort, de pincer, de mordre, voire même d’écraser les animaux (et même les bébés) qu’elles trouvent trop mignons. Pourtant, il serait plus logique d’avoir envie de traiter une créature mignonne et impuissante avec douceur…

L’expérience consistait à mesurer le niveau “d’agressivité mignonne” des participants. Pour cela, des photos d’animaux, tantôt drôles, tantôt mignonnes, tantôt neutres leur ont été montrées. Durant le visionnage, les participants devaient garder en main un papier à bulles, sans qu’on leur ait expliqué pourquoi. Et à chaque fois qu’ils faisaient éclater une bulle, cela était interprété comme une expression d’agressivité.

Or, il s’avère que de nombreuses bulles ont éclaté lorsque les images mignonnes apparaissaient… En effet, face à des clichés mignons, les personnes faisaient éclater 120 bulles en moyenne, contre 80 pour les clichés amusants et 100 pour les clichés neutres.

chaton dort panier
Crédits : iStock

Comment expliquer cette agressivité ? 

Rassurez-vous, si vous avez envie de dévorer un chaton, c’est tout à fait normal. En effet, “l’agressivité mignonne” est en fait la norme, plus particulièrement face aux bébés animaux. Elle n’est donc pas réservée aux psychopathes !

La raison ? Les sentiments que nous inspirent des créatures si mignonnes sont trop intenses, presque insupportables. Cette agressivité permet alors à notre cerveau de nous faire redescendre un peu. En effet, l’énergie positive qui se dégage de nous est trop difficile à contrôler. Le cerveau intervient alors en ajoutant une touche de négatif. Cela permet ainsi de réguler le débordement d’énergie et d’éviter de se sentir submergé.

Par ailleurs, une autre explication évoquée par les scientifiques consiste à dire que les animaux mignons nous donnent tellement envie de prendre soin d’eux et de les protéger que cela engendre de la frustration. En effet, nous sommes frustrés de ne pas pouvoir en prendre soin autant que nous le voudrons. Et cette frustration mène à l’agression. Cela explique notamment pourquoi ce sentiment est d’autant plus fort lorsqu’on ne peut pas toucher physiquement l’animal

Source

Vous aimerez aussi :

Top 5 des insectes les plus mignons du monde

10 animaux trop mignons que vous n’aurez jamais pensé être cannibales

Phalanger volant : 6 choses à savoir sur l’animal le plus mignon du monde