in

Pour punir les actes de maltraitance animale, ce juge a trouvé LA bonne technique

Crédits : iStock

Connu dans la petite ville de Cleveland, aux États-Unis, pour ses sentences « créatives », le juge Cicconetti est très apprécié par la population de l’Ohio. Et pour cause, il a une notion de la justice bien particulière… Jugez vous-même !

Des sentences très originales

Véritable amoureux des animaux depuis sa plus tendre enfance, et notamment des chiens, Michael Cicconetti a trouvé LA bonne manière de punir les actes de maltraitance ou de cruauté envers nos petites boules de poils.

Sa sentence favorite ? Faire subir aux coupables le même sort que leurs victimes. Ainsi, il a ordonné à une femme qui avait abandonné en plein hiver 35 chatons dans une forêt glaciale à passer la nuit seule dans une forêt enneigée. Bien entendu, la femme a également écopé d’une amende et d’une peine de prison.

« Ça vous dirait qu’on vous jette dans une forêt tard le soir et de passer la nuit à écouter les coyotes ou les ratons laveurs, et de vous asseoir dans le froid sans savoir comment vous allez trouver votre prochain repas, sans savoir quand quelqu’un viendra vous sauver ? », avait-il alors lancé durant l’audience.

De même, une femme qui avait abandonné son chien dans un endroit répugnant s’est vue obligée de passer une journée entière dans une décharge.

« Je veux que vous vous rendiez dans une décharge publique, là où on enfouit les déchets, et je veux que vous trouviez l’endroit le plus répugnant, le plus dégoûtant et le plus abject possible, et je veux que vous restiez assise là pendant huit heures, demain. Vous aurez le temps de penser à ce que vous avez fait à ce chien pendant que vous respirerez ces odeurs. Si vous vomissez, tant pis pour vous », avait asséné le juge.

chien chiot pitbull
Crédits : Doz777/Pixabay

Un code de l’honneur strict

Évidemment, les sentences de ce juge hors du commun ne doivent pas mettre en danger les personnes inculpées. Et avant chaque verdict, il prend toujours le temps d’analyser la personnalité du coupable. La raison ? S’assurer qu’il est capable d’endurer des situations parfois difficiles.

Mais à chaque fois, le juge Cicconetti tente d’inculquer une « leçon » aux accusés afin qu’ils se rendent compte de l’horreur de leur geste et de ce qu’ils ont fait endurer aux animaux.

Est-ce que ça marche vraiment ? On ne le saura jamais vraiment, mais en tout cas cette justice fait du bien au moral…

Source

Vous aimerez aussi :

VIDÉO : cette juge a trouvé comment savoir à qui accorder la garde de ce chien

Ce chien a trouvé une incroyable technique pour sauver un bébé de la noyade

VIDÉO : des étrangers forment spontanément une incroyable chaîne humaine pour sauver un chien de la noyade