in

Phryne : 5 choses à savoir sur cet animal effrayant

Crédits : iStock
Phryne : 5 choses à savoir sur cet animal effrayant
noté 5 - 3 votes

Mi-araignée, mi-scorpion, la phryne, aussi appelée amblypyge, a de quoi terrifier les plus courageux d’entre nous. Et pour cause, elle semble tout droit sortie de nos pires cauchemars ! Pourtant, cet animal méconnu n’est pas si effrayant qu’il en a l’air…

1. Elle appartient à l’ordre des arachnides

La phryne n’est pas un insecte mais un arachnide. La classe des arachnides comprend non seulement les araignées, mais aussi les acariens et les scorpions. La phryne, comme n’importe quel autre arachnide, possède huit pattes mais n’utilise que six d’entre elles pour se déplacer. En effet, les deux pattes avant sont en fait des organes sensoriels qui lui permettent de se repérer dans son environnement, un peu comme des antennes.

phryne
Crédits : Geoff Gallice/Wikimedia Commons

2. Elle n’a pas de venin

On pourrait penser que la phryne représente un véritable danger pour l’Homme à cause de ses deux grandes pinces, appelées pédipalpes. En réalité, elle est complètement inoffensive puisqu’elle ne possède pas de venin. Ces pinces lui servent seulement à capturer ses proies et à les maintenir en place pendant qu’elle les dévore. Et l’Homme est une bien trop grosse proie pour cet animal dont la taille du corps varie, en fonction de l’espèce, de 4 millimètres à 4 centimètres.

phryne
Crédits : Felix Stumpe/Wikimedia Commons

3. Elle est très ancienne

La phryne est un animal vieux de plus de 350 millions d’années. En effet, les plus vieux fossiles de cet animal montrent qu’il est apparu sur Terre avant les dinosaures ! Et le plus incroyable, c’est que son physique n’a presque pas changé depuis cette époque…

phryne
Crédits : iStock

4. Elle vit dans les régions tropicales

La phryne apprécie les milieux humides dans les régions tropicales et subtropicales du globe. Ainsi, cet animal est présent sur le continent américain mais également en Afrique, en Asie ou encore en Europe du Sud. Il vit dans les troncs ou les écorces d’arbre et ne sort que la nuit pour chasser. La phryne se nourrit essentiellement de blattes, de criquets ou encore de grillons.

phryne
Crédits : Graham Wise/Wikipédia

5. Elle est très craintive

La phryne est attentive au moindre mouvement d’air et n’hésite pas à s’enfuir le plus vite possible lorsqu’elle se sent menacée. Très craintive, elle est également très rapide et se déplace sur le côté, à la manière d’un crabe. Par ailleurs, cet animal nocturne et solitaire ne supporte pas la lumière : s’il y est exposé, il s’immobilise brutalement et s’aplatit le plus possible sur le support sur lequel il se trouve.

phryne
Crédits : Geoff Gallice/Wikimedia Commons

Vous aimerez aussi :

La tégénaire, plus grosse araignée de France, est-elle dangereuse ?

Top 5 des insectes les plus dangereux de France

Mangeons-nous vraiment des araignées durant notre sommeil ?