in

Orvet : 5 choses à savoir sur cet animal qui ressemble à un serpent

Crédits : CreativeNature_nl/iStock

Souvent confondu avec un serpent, l’orvet est en fait un lézard… sans pattes ! Animal méconnu, ce reptile a tendance à faire peur lorsqu’il est aperçu au jardin ou en promenade. Mais en réalité, il est complètement inoffensif pour l’homme et pour les autres mammifères  En effet, non seulement il ne possède pas de venin, contrairement à la vipère, mais en plus il ne mord pas. Pour en savoir plus sur cette étrange créature, voici 5 choses étonnantes à savoir !

Bon à savoir : l’orvet est une espèce protégée. De ce fait, il est interdit de le tuer ou de le capturer !

1. Il est très différent d’un serpent

Distinguer un orvet d’un serpent peut être bien utile pour éviter toute crise de panique. D’autant plus que, lorsqu’on y regarde de plus près, l’orvet est vraiment très différent du serpent.

Tout d’abord, il est bien plus petit puisqu’il dépasse rarement les 50 cm de long. Toutefois, certains orvets peuvent atteindre les 130 cm. Ensuite, contrairement aux serpents, l’orvet possède des paupières mobiles. Il est donc capable de cligner des yeux. Il est également doté d’un museau rond.

Enfin, l’orvet se distingue également par ses écailles lisses et brillantes et par sa couleur qui varie, en fonction de son sexe et de son âge, du marron clair au rouge brique. Il arrive également que certaines femelles soient dotés d’une ligne noire le long du corps ou de taches bleues ou noires.

orvet
Crédits : Diego Delso/Wikipédia

2. Il est capable d’abandonner sa queue

Les lézards ont la particularité d’être capables d’abandonner sciemment un bout de leur queue lorsqu’ils sont poursuivis par un prédateur pour faire diversion. Eh bien, l’orvet possède la même faculté !

Et tout comme c’est le cas pour le lézard, sa queue repousse après avoir été cassée. Mais dans ce cas, elle ne repousse qu’une seule fois et forme alors une sorte de moignon plus sombre que le reste du corps.

C’est d’ailleurs à cause de cette étonnante capacité que l’espèce d’orvet la plus répandue en Europe a été baptisée Angus fragilis (ce qui signifie “serpent de verre”).

3. Il appartient à la famille des lézards

L’orvet est bel et bien un lézard, sauf qu’il a perdu ses pattes au cours de son évolution. Et pour cause, l’orvet est un animal fouisseur, c’est-à-dire qu’il chasse ses proies au sol, voire même dans le sol.

orvet
Crédits : MAKY_OREL/Pixabay

Il se nourrit principalement d’invertébrés tels que des insectes, des araignées, des escargots, des vers de terre ou encore des limaces. Par conséquent, il est un véritable allié du jardinier et non pas un nuisible comme on a tendance à le croire. Il apprécie d’ailleurs particulièrement les tas de compost, dans lesquels il trouve toute la nourriture et la chaleur dont il a besoin.

4. C’est un animal à sang froid

Comme c’est le cas pour la plupart des autres reptiles, l’orvet est un animal dit “à sang froid”. Cela signifie qu’il n’est pas capable de réguler seul sa température corporelle. C’est donc uniquement la chaleur du soleil qui permet de réchauffer son corps.

Mais lorsqu’il ne fait pas bronzette, l’orvet passe le plus clair de son temps à l’abri des regards, dans des haies ou encore sous des souches d’arbres. En effet, il se sert de la végétation pour se cacher et se protéger ainsi des prédateurs. C’est d’ailleurs dans un endroit chaud et confidentiel, notamment sous une pierre, une bâche ou une planche, qu’il hiberne l’hiver.

5. Il vit près de 20 ans

Cela peut paraître surprenant, mais l’orvet possède une espérance de vie relativement longue. En effet, il est tout à fait capable de vivre une vingtaine d’années, voire même trente ans pour certains individus. À condition évidemment qu’il ne se fasse pas tuer par un prédateur !

Les bébés orvets ont d’ailleurs une croissance plutôt lente puisqu’ils atteignent leur taille adulte à l’âge de trois ou cinq ans.

Enfin, en ce qui concerne sa reproduction, l’orvet a une façon de séduire bien étrange. En effet, lors de l’accouplement, le mâle a pour habitude d’agripper la tête de la femelle entre ses mâchoires…

orvet
Crédits : Thomas Brown/Wikimedia Commons

Source

Vous aimerez aussi : 

5 animaux dont le sang n’est pas rouge

Top 10 des serpents les plus dangereux de la planète

Vous avez peur des serpents ? Alors méfiez-vous des serpents volants…