in

Nourrir les oiseaux en hiver : les aliments à privilégier !

Crédits : Vassiliy Vishnevskiy / iStock

Cet hiver, vous avez décidé de venir en aide aux oiseaux de votre jardin en leur offrant de quoi manger ? Très bonne initiative, à condition toutefois de choisir des aliments adaptés ! En effet, certains aliments sont particulièrement dangereux pour eux. Sans compter que toutes les espèces d’oiseaux ne se nourrissent pas de la même chose. Pour vous aider dans votre démarche, nous vous avons compilé un petit guide sur les aliments à donner aux oiseaux en fonction de leur espèce.

Bon à savoir : il est recommandé de cesser de nourrir les oiseaux sauvages au début du printemps (mi-mars) afin d’éviter de perturber leur cycle de vie naturel.

Pour les oiseaux granivores

Tous les oiseaux ne mangent pas de graines. Mais pour attirer une certaine espèce d’oiseau granivore dans votre jardin, voici les aliments à privilégier :

  • Les graines noires de tournesol (non grillées et non salées) : conviennent à tous les oiseaux granivores (mésanges, verdiers, bouvreuils, gros-becs, pics, pinsons, chardonnerets, sittelles…), hormis les moineaux.
  • Les graines de chanvre : conviennent aux mésanges, sittelles, chardonnerets, tarins, sizerins et becs-croisés des sapins.
  • Les cacahuètes (décortiquées, non grillées, non salées et ne contenant pas d’aflatoxine) : conviennent à tous les oiseaux granivores mais sont très appréciées des mésanges et des sittelles.
  • Les amandes et noisettes : conviennent aux mésanges, sittelles et pics.
  • Les graines de millet : conviennent aux moineaux, tourterelles, chardonnerets, verdiers, bruants et accenteurs.
  • Le gruau d’avoine : convient à tous les oiseaux granivores.
  • Les graines de blé et d’orge : conviennent aux oiseaux se nourrissant également au sol, à savoir les moineaux, les bruants, les pigeons, les tourterelles ou encore les pinsons.
  • Les pépins de fruits (melon, pastèque, pomme, poire…) : conviennent à tous les oiseaux mais les mésanges en raffolent.
  • Le maïs concassé : convient aux moineaux, pinsons, bruants et bouvreuils.

À noter qu’il existe des mélanges de graines, ce qui peut être intéressant pour attirer plusieurs espèces d’oiseaux dans votre jardin. En revanche, il est vivement déconseillé de mélanger différents aliments. Préférez disposer les différentes sortes de nourriture dans des mangeoires distinctes.

Pour les oiseaux omnivores et insectivores

En ce qui concerne les oiseaux omnivores et insectivores (merles, grives, rouges-gorges, roitelets…), la meilleure façon de leur venir en aide est de faire de votre jardin un véritable banquet. Pour ce faire, veillez à planter des arbustes à baies (aubépine, églantier, sureau noir, houx, if…) ainsi que du lierre.

oiseau mange
Crédits : iStock

De plus, pensez à offrir aux oiseaux de quoi se régaler en entretenant un verger ! Non seulement ils bénéficieront de fruits à volonté mais en plus cela attirera également les insectes. Si vous n’avez pas la possibilité de faire pousser des fruits dans votre jardin, n’hésitez pas à disposer ici et là des pommes ou des poires légèrement passées. À noter que vous pouvez également vous adonner à l’élevage de vers de farine !

Enfin, des matières grasses peuvent également être données aux oiseaux. Des boules de graisse végétale toutes prêtes sont généralement disponible dans les jardineries et animaleries.

Les précautions à prendre

Si vous souhaitez nourrir les oiseaux, sachez que vous devrez prendre quelques précautions avant de vous lancer dans l’aventure. En effet, il ne faudrait pas prendre le risque de les rendre malades, voire même de les tuer sans le vouloir…

  • Toujours opter pour des graines ou des aliments bio.
  • Ne JAMAIS donner de graines salées.
  • Nourrir les oiseaux dès l’apparition des premières gelées et continuer sans interruption jusqu’au printemps.
  • Distribuer la nourriture de préférence le matin et en fin d’après-midi.
  • Doser savamment la nourriture chaque jour afin d’éviter qu’elle ne reste trop longtemps dehors et ne s’abîme.
  • Disposer plusieurs mangeoires dans le jardin afin d’éviter les disputes.
  • Placer les mangeoires à oiseaux dans des endroits un minimum protégés et non accessibles aux chats et autres prédateurs.
  • Ne pas placer les mangeoires devant une vitre afin d’éviter que les oiseaux ne s’assomment.
  • Pour les oiseaux qui préfèrent manger au sol, ne pas leur donner la nourriture directement sur le sol mais plutôt sur une planche en bois sèche par exemple.
  • Nettoyer régulièrement les mangeoires et retirer quotidiennement les débris qui s’accumulent en dessous.
  • Proposer des points d’eau afin de permettre aux oiseaux de boire mais aussi de se laver.  En effet, un plumage propre est plus isolant contre le froid. Penser à changer l’eau tous les jours.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi : 

Pourquoi faut-il continuer à nourrir les oiseaux au printemps ?

VIDÉO : créez une mangeoire à oiseaux avec une simple boîte de conserve !

Comment attirer les oiseaux dans son jardin : 5 conseils à suivre