in

Noël : 5 précautions à prendre absolument pour votre chien

Crédits : FaST_9 / iStock

Bien que la période des fêtes soit un moment agréable et joyeux pour toute la famille, elle n’en reste pas moins dangereuse pour votre chien. Mieux vaut donc s’assurer de prendre toutes les précautions nécessaires pour sa sécurité afin d’éviter un aller-retour aux urgences vétérinaires le jour de Noël !

1. Ne pas le délaisser

En période de Noël, il y a énormément de choses à faire : acheter les cadeaux, les emballer, préparer le repas, décorer la table, décorer la maison, acheter le sapin, décorer le sapin, accueillir les invités…

Et, malheureusement, il arrive que dans toute cette agitation vous oubliiez de vous occuper de votre chien. Ou tout du moins vous vous en occupez moins que d’habitude. Or, cela peut avoir de lourdes conséquences sur son moral. En effet, le fait de se sentir délaissé peut pousser votre chien à broyer du noir, voire même à faire une dépression !

Pour éviter cela, il existe une solution : nommer l’un de vos proches (l’un de vos enfants par exemple) comme étant le gardien du bien-être de votre chien durant cette période de Noël. Ainsi, il devra veiller à ce que votre animal ait tout ce dont il a besoin : de l’eau fraîche en permanence, des repas à heures régulières, des séances de jeux, des sorties quotidiennes, des caresses à volonté… De cette façon, vous responsabiliserez l’un de vos enfants tout en faisant un heureux (votre chien) !

2. L’éloigner de la nourriture

Que ce soit au moment de la préparation du repas de Noël, lors du repas ou après le repas, votre chien aura probablement tendance à rôder dans la maison à la recherche de nourriture, attiré par les bonnes odeurs qui s’offrent à lui.

chien table
Crédits : iStock

Par conséquent, vous devrez être d’autant plus vigilant à ce qu’il ne puisse pas chiper de la nourriture en douce. Et pour cause, la nourriture destinée aux humains n’est pas adaptée à nos amis canins. Elle peut même être dangereuse pour eux !

À Noël, de nombreux chiens sont d’ailleurs victimes d’indigestions ou d’empoisonnements, notamment à cause du chocolat ou encore des oignons. De même, les os de volaille, qui sont petits, pointus et facilement cassables, peuvent s’avérer mortels pour les chiens. En effet, non seulement ils pourraient s’étouffer avec mais en plus ils pourraient se briser à l’intérieur de leur estomac, perforant ce dernier.

3. Éviter les bougies

Alors certes, installer des bougies un peu partout dans la maison peut être un bon moyen d’apporter un peu de chaleur (au sens propre comme au figuré) à vos invités. Mais si vous avez un chien, mieux vaut privilégier les lumières électriques.

La raison ? Votre chien pourrait se brûler en passant à proximité des bougies. Voire même les faire tomber avec sa queue et provoquer un incendie. Contrairement à ce que l’on a tendance à croire, ces choses-là n’arrivent pas que chez les autres…

4. Protéger le sapin de Noël

Même si le sapin de Noël est avant tout un objet de décoration, il peut signifier tout autre chose pour votre chien. Un jouet géant par exemple. En effet, non seulement il sent bon la nature, mais en plus il brille de mille feux. Sans compter qu’il semble posséder des dizaines de balles (les boules) et de ficelles (les guirlandes) avec lesquelles jouer.

chien sapin
Crédits : K_Thalhofer / iStock

Pour éviter que votre chien ne fasse tomber le sapin, et les décorations qui vont avec, pensez à le fixer solidement au mur ou au plafond ou à l’entourer d’une barrière pour bébé. De même, préférez ne pas laisser votre chien sans surveillance dans la même pièce que le sapin. En effet, non seulement il pourrait le faire tomber, mâchouiller les décorations ou avaler des épines mais en plus il pourrait boire l’eau du pot de l’arbre. Or, la sève produite par le sapin, qui se mélange à l’eau du pot, est toxique pour nos amis à poils !

Par ailleurs, pensez à investir dans des décorations qui ne risquent pas de blesser votre chien. Par exemple, au lieu de boules en verre, optez pour des boules en bois ou en papier qui ne peuvent pas se casser en cas de chute. Quant aux guirlandes, privilégiez également des matières solides qui ne peuvent pas être ingérées (risque d’obstruction intestinale) et bannissez les guirlandes électriques afin d’éviter tout risque d’électrocution.

De même, certaines plantes de Noël peuvent être toxiques pour votre chien. C’est notamment le cas du houx, du poinsettia ou encore du gui. Si de telles concessions vous sont impossibles, veillez alors à mettre ces décorations hors de portée de votre chien.

5. Aménager un endroit calme

Le jour de Noël, votre chien peut être amené à développer de l’anxiété à cause des nombreuses personnes qui discutent, chantent, jouent, font des allers-retours à la cuisine… Pour le calmer, pensez, en amont, à lui aménager dans une pièce séparée ou dans un coin de la pièce un lieu confortable où les invités auront interdiction de venir le déranger.

De cette façon, il pourra aller se reposer ou tout simplement s’isoler du bruit et de l’agitation lorsqu’il le désire, ce qui permettra de le tranquilliser.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :