in

Mon chien a la diarrhée : dois-je vraiment lui donner du riz ?

Crédits : LightFieldStudios / iStock

Le problème avec la diarrhée chez le chien, c’est qu’elle peut soit être bénigne, soit être le signe d’une affection plus grave. Toutefois, si votre chien ne présente aucun autre symptôme inhabituel (perte d’appétit, fatigue, vomissements, soif excessive, sang dans les selles…) il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Dans le cas contraire, une consultation vétérinaire s’avère indispensable. 

Bon à savoir : si la diarrhée de votre chien perdure plus de 36 heures, ou si son état s’empire, une visite chez le vétérinaire s’impose.

Le riz : ce remède miracle

Vous avez peut-être souvent entendu dire qu’en cas de diarrhée chez votre chien, un régime alimentaire à base de riz cuit pendant un ou deux jours est la solution idéale. Eh bien, c’est tout à fait vrai ! En effet, le riz est un aliment facile à digérer, pauvre en fibres, en sodium et en graisses et riche en glucides.

Mais sa plus grande particularité est qu’il a l’avantage de lier et donc de raffermir les selles. Il permet donc de lutter contre la diarrhée, que ce soit chez les chiens mais aussi chez les humains. De fait, il est conseillé d’en donner à votre chien durant 1 à 3 jours, le temps que ses selles reprennent une consistance normale.

À noter toutefois que si la diarrhée est le symptôme d’une maladie plus grave, le riz n’aura qu’un effet provisoire, voire pas d’effet du tout.

 Les précautions à prendre

Attention, si vous prévoyez de donner du riz à votre chien pour soulager sa diarrhée, sachez qu’il existe quelques règles à respecter. Tout d’abord, le riz doit toujours être blanc, jamais complet ni même semi-complet. En effet, ces derniers contiennent trop de fibres et sont, de ce fait, difficiles à digérer pour nos amis canins. De même, le “riz minute” ne fonctionne pas.

riz
Crédits : Eivaisla / iStock

Ensuite, le riz doit toujours être cuit, c’est-à-dire bouilli dans de l’eau, avant d’être servi à votre chien. Enfin, il ne faut en aucun cas y ajouter d’assaisonnement ou d’épices. Il doit être nature !

Par ailleurs, si votre chien, en plus d’avoir la diarrhée, a vomi une fois ou deux, préférez lui retirer toute forme de nourriture durant 8 à 12 heures. À l’issue de ces 8 à 12 heures, et s’il n’a pas vomi, vous pourrez commencer à lui donner du riz en petite quantité.

Dans tous les cas, soyez vigilant : votre chien doit absolument boire durant son épisode de diarrhée. La raison ? Cette dernière peut engendrer rapidement une déshydratation. Ainsi, veillez à ce que votre boule de poils ait toujours de l’eau propre et fraîche à disposition. Si besoin, ajoutez du bouillon de poulet dans sa gamelle d’eau pour l’inciter à boire.

Comment préparer le riz pour votre chien ?

Pour déterminer la bonne quantité de riz à donner à votre chien, donnez-lui la même quantité que sa nourriture habituelle. Ainsi, si vous avez pour habitude de lui donner deux tasses de croquettes par repas, donnez-lui deux tasses de riz par repas.

Faites ensuite cuire le riz dans de l’eau. Si votre chien est du genre difficile en matière de nourriture, n’hésitez pas à rajouter du bouillon de poulet dans l’eau. L’objectif ?  Donner plus de saveur au riz et donc le rendre plus appétent. Dans tous les cas, versez toujours dans sa gamelle une partie de l’eau qui a cuit avec le riz.

Vous pouvez également donner à votre chien du poulet cuit (sans os ni peau !) en accompagnement du riz. Une fois que votre animal commencera à se remettre de sa diarrhée, incorporez progressivement sa nourriture habituelle au mélange de riz et de viande jusqu’à, au bout de quelques jours, le remplacer complètement.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :