in

Mille-pattes : combien de pattes a-t-il vraiment ?

Crédits : iStock

Les mille-pattes, aussi appelés myriapodes, sont réputés pour avoir beaucoup de pattes, d’où leur nom. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils n’en ont pas mille ! En réalité, ils en ont beaucoup moins. Explications !

Les mille-pattes ne sont pas des insectes

Les mille-pattes ne sont ni des insectes, ni des vers. Et pour cause, les insectes ont toujours six pattes. Les mille-pattes sont en fait des arthropodes qui se caractérisent par leur squelette articulé et divisé en plusieurs segments, chaque segment comprenant une ou deux paire de pattes pointées vers le bas.

Les arthropodes étant les animaux les plus nombreux du règne animal, il existe près de 80 000 espèces différentes de mille-pattes. Et aucune ne possède le même nombre de pattes ! Parmi elles, on retrouve la scutigère véloce, dotée de 30 pattes, ou encore le mille-pattes Illacme plenipes qui possède pas moins de 600, voire même 752 pattes. En effet, certains mille-pattes acquièrent à chaque mue deux paires de pattes, ce qui donne lieu à un nombre impressionnant de pattes à la fin de leur vie. Mais nous sommes encore loin des 1000 !

Ainsi, vous l’aurez compris, les mille-pattes ont généralement entre 24 et 750 pattes. Mais la plupart d’entre eux possèdent moins de 100 pattes.

Pourquoi les mille-pattes ont-ils autant de pattes ? 

Les mille-pattes existent depuis environ 400 millions d’années, ce qui signifie qu’ils étaient parmi les premiers animaux terrestres. Ils pouvaient alors mesurer 2 mètres de long, contre quelques millimètres ou centimètres aujourd’hui. On les retrouve désormais sur tous les continents, ce qui montre qu’ils savent parfaitement s’adapter à tout type d’environnement.

mille pattes
Crédits : Thomas Shahan/Wikimedia Commons

Ils se nourrissent essentiellement de feuilles mortes et d’invertébrés et passent donc la plupart de leur temps au sol. Mais comment font-ils pour se déplacer efficacement ? Ils utilisent leurs multiples pattes qui leur permettent non seulement d’avancer rapidement mais en plus de s’enfoncer dans la terre.

Mais rassurez-vous, si vous veniez à marcher sur un mille-pattes diplopode, il ne vous ferait aucun mal. Et pour cause, ces animaux sont complètement inoffensifs ! Ils ne mordent pas, ne piquent pas, ne transmettent pas de maladie et ne sécrètent pas de substance dangereuse, contrairement aux chilopodes. De plus, ils n’infestent pas non plus la nourriture ou les vêtements.

Comment différencier un diplopode d’un chilopode ? 

Les deux principales classes de mille-pattes sont les diplopodes et les chilopodes. Tous deux se ressemblent, mais il est tout de même possible de les distinguer. En effet, les chilopodes possèdent une seule paire de pattes par segment de leur corps, contrairement aux diplopodes qui en possèdent deux. C’est d’ailleurs pour cette raison que les scientifiques les appelle les diplopodes (“double pied”).

De plus, certaines espèces de chilopodes, comme la scolopendre par exemple, peuvent se montrer agressives et mordre.

Par ailleurs, les diplopodes sont facilement reconnaissables à leur physique mais aussi à leur comportement. En effet, lorsqu’ils se sentent menacés, leur réflexe n’est pas de s’enfuir à toutes jambes mais de se pelotonner sur eux-mêmes.

Source

Vous aimerez aussi : 

Que mangent les insectes ?

Toucher les ailes d’un papillon peut-il vraiment le tuer ?

Araignées : 10 idées reçues à oublier absolument !