in

Lorsque leurs proches meurent, les cétacés souffrent comme les humains

Crédits : iStock

Selon de récentes études, sept espèces de mammifères marins porteraient le deuil de leurs proches, comme le font les humains. Une preuve de plus que les animaux sont bien plus intelligents et doués de sentiments qu’on ne le pense.

Des mères en pleurs

Par le passé, les scientifiques ont régulièrement constaté un phénomène pour le moins surprenant chez les cétacés. En effet, des dauphins, orques, cachalots et autres baleines ont été observés dans un état de forte « tristesse » suite à la mort de l’un de leurs proches, notamment de leur petit. De nombreux clichés de mères orques maintenant à la surface leur bébé ou de dauphins s’agrippant au corps de leurs congénères durant de longs moments avant de s’éloigner ont ainsi pu être capturés. Un rite cérémonial qui leur est nécessaire pour faire leur deuil, en quelque sorte.

La raison de ce comportement ? Le chagrin, tout simplement. Comme nous, ces animaux ressentent des émotions complexes et souffrent lorsque la mort touche leur entourage. Il en est de même pour de nombreuses autres espèces, comme les éléphants, les girafes ou encore les corbeaux.

baleine
Crédits : iStock

Des liens forts

Il a été observé que les mammifères construisaient des liens forts entre eux. C’est notamment le cas des orques et de leurs petits qui peuvent passer toute leur vie ensemble. Ainsi, il n’est pas étonnant que leur douleur soit si forte lorsque l’un d’entre eux meurt.

Toutes ces espèces ont la particularité d’être des animaux sociaux, vivant en couple, en groupe ou seuls avec leur petit. Les règles qui régissent leur vie communautaire ne sont pas si différentes des nôtres, les émotions qu’ils ressentent étant grandement similaires à celles des êtres humains.

Source

Vous aimerez aussi :

VIDÉO : voilà ce qu’il se passe lorsqu’une baleine meurt…

Baleine bleue : 7 choses à savoir sur le plus grand animal de la planète

Voilà comment dorment les cachalots… Et ça vaut le coup d’oeil !