in

L’image d’un orang-outang qui tend la main à un homme pour l’aider émeut le monde entier

Crédits : napas chaloemchai / iStock

Le cliché d’un orang-outan tendant la main à un homme qu’il pense piégé par la rivière a fait le tour du monde en à peine quelques heures. Et pour cause, cela montre à quel point les animaux, et notamment les primates, nous ressemblent et à quel point il est primordial de les protéger

Une image émouvante

C’est en Asie du Sud-Est, dans une réserve naturelle de Bornéo, que se déroule l’incroyable scène immortalisée par un photographe amateur, Anil Prabhakar, qui faisait un safari avec des amis.

Alors qu’un homme travaillant pour la Fondation pour la survie des orangs-outans de Bornéo chasse le serpent dans une rivière (les serpents représentent une vraie menace pour les orangs-outans), il se retrouve nez à nez avec un orang-outan. Ce dernier pense, semble-t-il, que l’homme est pris au piège par les eaux boueuses et qu’il a besoin d’aide. Il lui tend alors naturellement la main pour tenter de le sortir de là.

Une image forte qui nous rappelle que les animaux sont eux aussi dotés de sensibilité.

Une main tendue… mais pas prise

Surpris par ce geste, l’homme dans la rivière n’a pas accepté la main tendue par l’orang-outan. La raison d’un tel refus ? C’est le photographe à l’origine du cliché, interrogé par le Daily Mail, qui l’explique : « Quelqu’un lui a dit qu’il y avait un serpent dans la rivière. Le gardien s’y est rendu et a nettoyé les buissons. Un orang-outan est venu sur la rive et regardait ce qu’il faisait. Il s’est alors approché et a donné sa main. Le gardien s’est éloigné. Je lui ai demandé plus tard pourquoi et il a dit : “C’est un animal sauvage, pas un animal que nous connaissons“. »

En somme, l’homme a probablement pensé qu’il valait mieux que l’orang-outan évite tout contact rapproché avec l’homme car cela pourrait, par la suite, lui nuire.

L’orang-outan, une espèce menacée

Sur l’île de Bornéo, qui se partage entre l’Indonésie et la Malaisie, l’orang-outan est un animal emblématique. Pourtant, il est menacé, notamment à cause de la destruction de son habitat par l’homme.

orang-outan
Crédits : iStock

En effet, les forêts où il vit sont peu à peu remplacées par des zones urbanisées ou des exploitations (bois, huile de palme). De fait, il a de plus en plus de mal à se nourrir, les fruits étant sa principale source d’alimentation, et à s’abriter. Sans parler des ravages occasionnés par le braconnage.

L’espèce a donc de plus en plus de mal à survivre. Pour preuve, en 1973, Bornéo comptait pas moins de 300 000 orangs-outans. Aujourd’hui, ils ne seraient plus que 100 000.

Bon à savoir : l’orang-outan est l’espèce animale la plus proche de l’être humain. En effet, il partage 97% de son ADN avec nous !

Vous aimerez aussi :