in

Alba, la seule orang-outan albinos au monde, a besoin de vous

Crédits : Capture YouTube/Channel 4

Alba est la seule orang-outan albinos connue. Cette femelle de 5 ans bien trop fragile pour être remise en liberté aura peut-être la chance de vivre dans une forêt de cinq hectares. À quelle condition ? Que l’ONG qui a mis en place ce magnifique projet récolte 80 000 dollars de dons. À vos chéquiers !

Une miraculée

Alba est une véritable miraculée. En effet, cet orang-outan de Bornéo a été sauvée d’une vie de misère et de tristesse. En effet, c’est enfermée dans une cage par des habitants de l’île que la Borneo Orangutan Survival Foundation (BOSF) l’a récupérée.

Non seulement cet animal avait été maltraité, mais en plus, les membres de l’association ont découvert qu’Alba était à moitié sourde et aveugle à cause de son gène albinos. Cette particularité génétique rarissime se traduit par une dépigmentation de la peau, des yeux et des poils. De plus, le risque qu’elle contracte un cancer de la peau est très élevé. Hors de question donc de la remettre dans la nature sans surveillance.

Un projet fou

Afin de permettre à Alba de mener une vie libre et paisible, proche de celle qu’elle aurait pu vivre à l’état sauvage, mais tout en surveillant l’évolution de son état de santé et en la protégeant des prédateurs, la BOSF a mis sur pied un projet d’une grande envergure.

L’ONG espère récolter 80 000 dollars afin d’acheter un terrain de forêt de pas moins de cinq hectares sur l’île de Bornéo. Elle espère ainsi pouvoir y installer Alba et trois de ses amis orangs-outans. Si vous souhaitez participer à cette grande aventure, n’hésitez pas à faire un don ici.

Une espèce en voie d’extinction

Au-delà de la rareté d’Alba, il est important de pointer la menace qui pèse sur les orangs-outans. Comme de nombreuses espèces dans le monde, cette dernière est désormais menacée d’extinction. La cause ? L’Homme qui détruit les forêts où ils vivent et qui tue les mères pour prendre les petits et les vendre comme animaux de compagnie ou de cirque. Leur viande est également appréciée.

En tout, un quart des orangs-outans de Bornéo ont disparu de la surface de la Terre depuis une dizaine d’années. Et 2500 sont abattus chaque année par les braconniers. À cette allure, ces singes devraient être rayés de la carte d’ici 10 ans…

Source

Vous aimerez aussi :

Afin de sauver les rhinocéros blancs, les scientifiques ont peut-être trouvé une solution…

Elle tue une girafe noire en voie de disparition et devient la cible des internautes

Instagram s’engage contre la maltraitance animale causée par les selfies