in ,

L’histoire incroyable du sauvetage de Kaavan, “l’éléphant le plus seul du monde”, soutenu par Cher

Crédits : Wikimedia Commons / CinemaPTAjuda

De nombreuses célébrités utilisent leur image et leur influence pour soutenir la cause animale. Parmi les nombreux exemples qu’il est possible de citer, penchons-nous aujourd’hui sur la chanteuse et actrice Cher. Cette dernière a en effet contribué à secourir Kaavan, aussi tristement connu pour être “l’éléphant le plus seul du monde”. Mais ce surnom est aujourd’hui de l’histoire ancienne… Zoom sur cette touchante anecdote.

L’histoire de Kaavan

Nous vous parlions en septembre 2020 de l’opération unique de sauvetage d’animaux dans un zoo pakistanais en perdition. Ces derniers, déjà enfermés dans des enclos, ne pouvaient même plus bénéficier des soins les plus élémentaires indispensables à leur survie. Nourriture, prise en charge vétérinaire et préservation de leur santé mentale, rien n’était fait pour leur assurer des conditions de vie dignes.

Parmi ces animaux, l’éléphant d’Asie Kaavan avait particulièrement attiré l’attention. Surnommé “l’éléphant le plus seul du monde”, ce pachyderme vivait triste et enchaîné dans son enclos, seul depuis la disparition de sa compagne Saheli, morte en 2012. Un vrai crève-cœur lorsque l’on sait combien les éléphants sont des animaux sociaux.

Après plus de 30 ans passés dans ce zoo, Kaavan souffrait d’obésité – on ne le nourrissait que de canne à sucre. Les mauvaises conditions de sa captivité ont également déclenché des soucis de santé mentale, au point qu’il devienne un danger (il a tué 2 soigneurs). Bref, autant de signes qui mettaient en évidence l’urgence à le sortir de cette situation.

kaavan elephant zoo
Crédits : capture YouTube/
AFP News Agency

Un soutien inattendu 

Mais voilà, toute cette opération coûte de l’argent – beaucoup d’argent. Déplacer des animaux dans des conditions les moins stressantes et dangereuses possibles pour eux n’est pas si évident qu’il n’y paraît. Et hors de question de les relâcher dans la nature, où ils auraient vite péri face à un mode de vie totalement inconnu. Toutefois Kaavan a très vite reçu un soutien venu du monde entier : une pétition demandant son sauvetage avait récolté des millions de signatures en 2020 !

Avant cela, en 2015, le coup de pouce le plus inattendu est sans aucun doute venu de Cher. Cette année-là, une vétérinaire américaine visite le zoo dans lequel est enfermé l’éléphant, et s’indigne des conditions de captivité sur Twitter. Le sujet devient vite viral, et vient donc aux oreilles de la chanteuse.

«Les éléphants sont incroyables, ils sont comme les humains, mais en mieux Cher

Pendant de longs mois, la chanteuse fait donc jouer ses contacts, dont Mark Cowne – un homme d’affaires qui avait déjà organisé des rapatriements d’éléphants – pour l’aider. «L’administration [du zoo] ne voulait même pas nous parler. Ils n’étaient ni aimables ni concernés, ils s’en fichaient complètement».

La chanteuse face à Kaavan après son transfert au Cambodge.

La mobilisation paye 

En 2016, elle sort une chanson intitulée Walls pour lever des fonds et lancer Free the Wild Foundation, son organisation co-créée avec Mark Cowne à but non lucratif qui milite pour le bien-être les animaux en captivité.

En parallèle, l’avocat pakistanais Owais Awan plaide la cause de Kaavan en poursuivant le zoo pour ses mauvais traitements. Il finit par obtenir gain de cause (pour tous les animaux de l’établissement) en mai 2020, un événement sans précédent dans le pays pour la protection des animaux.

À partir de là, il a fallu trouver un nouveau lieu de résidence pour le pachyderme : un sanctuaire cambodgien est alors choisi. Aussi, un vétérinaire de l’association Four PawsAmir Khalil – a été missionné pour prendre en charge le transfert.

«Le Dr Amir s’est lié d’amitié avec Kaavan et a réussi à le mettre en cage [pour le transport], a déclaré Cher, avant d’ajouter je ne pense pas que quelqu’un d’autre aurait été en mesure de faire ça».

Une retraite bien méritée pour Kaavan

Cher a de son côté décidé d’accompagner Kaavan vers sa nouvelle demeure à la fin du mois de novembre 2020. Une cérémonie d’adieu avait été organisée pour l’occasion, avec des activistes et des officiels pakistanais. Le transfert a ensuite pu avoir lieu avec toutes les précautions de rigueur.

Depuis, l’éléphant profite de traitements adaptés : il a été mis au régime et mange plus sainement et plus varié. Des soins ont également été entrepris pour prendre en charge sa santé mentale. Il a peu à peu été habitué à évoluer dans des enclos plus grands et à rencontrer certains de ses semblables pour le familiariser à son nouvel environnement.

Ce chemin long et complexe va se faire tout en douceur pendant les années à venir. Durant plus de 5 ans, la chanteuse a donc bataillé de concert avec de nombreuses autres personnes pour que Kaavan puisse couler des jours meilleurs, loin des maltraitances et des privations. Elle prend aussi toujours régulièrement de ses nouvelles. Une mission dont on ne peut que célébrer la réussite !

«Kaavan a uni des gens du monde entier avec un message positif d’espoir et d’opportunités», résume Amir Khalil.