in

Les insectes font-ils leurs besoins ?

abeille
Crédits : SumikoPhoto / iStock

Il y a de ces questions « bêtes » qui nous viennent soudainement à l’esprit et auxquelles on a bien du mal à répondre. Surtout qu’il n’est pas forcément évident de trouver la réponse en ligne. Nous avons donc enquêté pour déterminer si, oui ou non, les insectes faisaient pipi et caca !

Oui, les insectes urinent et défèquent (mais ils font tout en même temps)

Vous n’avez probablement jamais vu un insecte en train de faire ses besoins. Et pour cause, ces animaux passent la plupart du temps inaperçus de par leur petite taille. De même, vous vous demandez probablement s’ils possèdent un appareil digestif ou un anus. Eh bien, au risque de vous surprendre, la réponse est oui !

En réalité, les insectes ne sont pas si différents de nous. En effet, tout comme nous, ils se nourrissent, digèrent, absorbent les nutriments des aliments et sont donc ensuite bien obligés d’évacuer les déchets de leur organisme.

Toutefois, contrairement à nous, la plupart des insectes conservent un maximum d’eau dans leur corps, quitte à l’évacuer plus tard (c’est par exemple le cas pour les abeilles). Seuls les déchets azotés, qui contiennent principalement de l’acide urique et de l’ammoniac, sont donc éliminés. Ainsi, leurs excréments sont en fait un mélange d’urines et de selles, un peu comme les oiseaux.

battus philenor papillon
Crédits : John Flannery/Wikimedia Commons

Par ailleurs, les déjections des insectes n’ont pas toutes la même forme ni la même consistance. En effet, tout dépend de leur taille mais également de ce qu’ils mangent ! De fait, les excréments de certains insectes ressembleront à de la sciure de bois tandis que d’autres ne seront pas plus gros qu’un grain de poussière. Mais, généralement, ils sont plutôt secs et de couleur blanchâtre ou jaunâtre.

Quelques infos étonnantes sur les insectes et leurs excréments

Comme l’explique Livescience, la plupart des excréments d’insectes sont naturellement recyclés dans la nature. Mais il arrive que certains insectes les réutilisent pour leur survie. C’est par exemple le cas des termites qui utilisent leurs matières fécales pour construire leur nid. Les araignées rouges, elles, les utilisent pour bloquer l’accès à leur toile, de façon à se protéger des prédateurs.

Par ailleurs, il est intéressant de noter que, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les insectes ne se soulagent pas n’importe où. Les fourmis, par exemple, font leurs besoins dans des zones bien spécifiques de leur colonie. Comme si elles avaient des toilettes communes, en somme.

fourmis
Crédits : iStock

De même, les abeilles défèquent toujours en plein vol, loin de leurs ruches. Quant aux cafards, ils ont déjà été observés en train de sortir les excréments à l’extérieur de leur nid afin de le nettoyer.

Bon à savoir : il existe quelques espèces d’insectes qui ne se nourrissent pas et qui, de fait, ne défèquent pas. C’est par exemple le cas de certains papillons qui, une fois l’âge adulte atteint, ne vivent pas plus de quelques heures, le temps seulement de se reproduire. D’autres insectes, comme les abeilles, accumulent leurs déjections durant leur stade larvaire pour ensuite les expulser une fois devenus adultes.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :