in

La plus vieille araignée du monde est morte… à 43 ans !

Crédits : Pxhere

Elle s’appelait « Numéro 16 » et elle a vécu jusqu’à l’âge canonique de 43 ans, le précédent record étant détenu par une tarentule mexicaine morte à 28 ans. Le secret de sa longévité ? Faire le moins d’efforts possible. 

Tuée par une piqure de guêpe

Numéro 16 était une araignée très précieuse pour les scientifiques de l’université de Curtin, en Australie, puisque ces derniers l’observaient à l’état sauvage depuis 1974. Cet animal, appartenant à l’espèce Gaius Villosus, était donc une véritable source d’informations pour eux. Malheureusement, l’araignée fouisseuse a succombé à une simple piqûre de guêpe.

Mais, avant sa mort, les chercheurs ont eu tout loisir de l’observer et de découvrir la raison de cette longue vie : Numéro 16 a tout simplement passé toute son existence… à ne rien faire ! En effet, les femelles de cette espèce ne se risquent jamais à plus de quelques mètres de leur terrier, contrairement aux mâles. Ainsi, Numéro 16 n’a jamais fourni beaucoup d’efforts, préservant ainsi son énergie vitale.

Source

Vous aimerez aussi :

VIDÉO : regardez la fascinante danse de l’amour de l’araignée paon, l’araignée la plus colorée du monde

Araignée-loup : 5 choses à savoir sur cette espèce étonnante

La tégénaire, plus grosse araignée de France, est-elle dangereuse ?