in

Araignée-loup : 5 choses à savoir sur cette espèce étonnante

Crédits : iStock

Aussi appelée lycose, l’araignée-loup est une araignée de couleur brune avec un gros abdomen rayé et huit pattes. Elle est présente dans toute l’Europe, que ce soit en ville ou à la campagne, et peut donc être facilement observée, notamment en France. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur cet arachnide qui peut parfois s’avérer très impressionnant.

1. Elle appartient à la même famille que les tarentules

L’araignée-loup appartient à la famille des Lycosidae, tout comme les tarentules, ces araignées mythiques dont on pensait leur morsure mortelle. Le seul remède connu pour dissiper les effets du venin des tarentules était alors de danser autour de la victime. En réalité, la morsure de la tarentule, tout comme celle de l’araignée-loup, n’est pas dangereuse pour l’Homme, mais simplement un peu douloureuse. D’autant plus que, pour mordre, l’araignée-loup doit être vraiment très grosse, ce qui n’est pas le cas de la majorité d’entre elles.

araignée loup
Crédits : OhWeh/Wikipédia

2. Elle est plus ou moins grosse

L’araignée-loup n’est généralement pas très grosse. En effet, son corps mesure souvent entre 5 à 8 millimètres. Toutefois, les plus gros spécimens, que l’on trouve dans le sud de la France, peuvent atteindre 1,5 centimètre. Et comme chez quasiment toutes les espèces d’araignées, le mâle est plus petit que la femelle et vit moins longtemps (un mâle ne vit pas plus d’un an alors qu’une femelle peut vivre plusieurs années).

araignée loup
Crédits : Michael Hohner/Wikipédia

3. Elle ne tisse pas de toile

L’araignée-loup a la particularité de ne pas tisser de toile mais de chasser au sol, à vue. Même si la vision de cette araignée n’est pas très bonne, malgré ses huit yeux, elle sait repérer ses proies grâce aux vibrations de l’air ou du sol. Ses proies favorites sont les insectes, qu’elle attrape facilement la nuit grâce à son coloris sombre qui lui permet de se camoufler un peu partout.

araignée loup
Crédits : Katja Schulz/Flickr

4. Elle chasse « en meute »

L’araignée-loup tirerait son nom du fait qu’elle partage souvent son territoire de chasse avec d’autres araignées-loups. Ainsi, même si l’on sait que ces animaux sont solitaires, on dit qu’elles chassent « en meute », à la manière des loups.

araignée loup
Crédits : Thomas Shahan/Wikipédia

5. Elle transporte ses petits sur son dos

C’est une autre particularité de l’araignée-loup : elle porte ses œufs puis ses petits sur son dos durant plusieurs jours. En effet, le sac d’œufs (qui peut contenir entre 20 et 100 œufs) est accroché à son abdomen grâce à des fils de soie. Après éclosion, les petits s’accrochent à l’abdomen de leur mère grâce aux poils qui s’y trouvent.

araignée loup
Crédits : Valerius Geng/Wikipédia

Source

Vous aimerez aussi :

La tégénaire, plus grosse araignée de France, est-elle dangereuse ?

Mangeons-nous vraiment des araignées durant notre sommeil ?

Voici pourquoi il ne faut pas tuer les araignées dans sa maison