in ,

Handicap physique chez le chien : comment améliorer son quotidien ?

Crédits : tifonimages/iStock

Avoir un animal de compagnie n’est pas toujours évident et engendre de grandes responsabilités. Il faut beaucoup de temps, de volonté, mais aussi pouvoir répondre à tous leurs besoins. S’occuper d’un chien en situation de handicap peut être encore plus difficile.

Le handicap physique d’un chien peut provenir de différents problèmes. Présent dès la naissance, lié à une maladie, à un accident ou à la maltraitance (malformation, amputation, paralysie), le handicap varie d’un animal à un autre. Voici 6 conseils pour améliorer le quotidien d’un chien en situation de handicap.

1/ Comprendre son problème

Accompagner son chien dans une telle situation est loin d’être facile, sans pour autant être insurmontable. Il est important de montrer à votre animal que vous êtes là pour lui, et que vous l’aidez du mieux possible.

Par ailleurs, quand l’animal naît directement avec un handicap, il s’y familiarise plus rapidement. Toutefois, lorsque le trouble découle d’un événement particulier, le processus d’adaptation est plus long et difficile. Ainsi, il est de votre devoir d’épauler et de répondre aux besoins vitaux de votre chien, aussi bien physiquement que moralement.

chien
Crédits : Mylene2401 / Pixabay

Gardez à l’esprit que nos petites boules de poils sont souvent pleines d’espoir et de force dans les situations difficiles. En comprenant les difficultés de votre chien handicapé, vous êtes plus à même de pouvoir l’accompagner. Il est alors essentiel de prendre du temps afin de lui assurer une vie épanouie.

2/ Des abandons trop fréquents

L’abandon et l’euthanasie sont malheureusement encore trop présents dans notre société. Bien évidemment, l’euthanasie d’un animal peut être justifiée s’il souffre trop et que sa condition ne lui permet plus d’être apaisé. Dans ce cas, il est plus respectueux de l’accompagner jusqu’à son dernier souffle afin de lui éviter de terribles souffrances.

Certains animaux sont, quant à eux, tristement abandonnés à leur sort, et il n’est pas rare aujourd’hui de rencontrer des chiens en situation de handicap dans de nombreux refuges. Néanmoins, ils ne doivent pas recevoir moins d’amour que les autres, ni même être délaissés. Ces actes cruels sont encore malheureusement bien trop présents en France et dans le monde.

Ainsi, en adoptant un animal recueilli, vous garantissez une meilleure vie à un chien ne demandant qu’à être aimé et accompagné avec bienveillance.

chiot seul anxiété séparation triste
Crédits : iStock / sanjagrujic

3/ Beaucoup d’amour et de bienveillance

Afin d’assurer une vie plus épanouie à son chien en situation de handicap, il ne faut pas avoir peur d’user et d’abuser de tendresse, car elle joue énormément sur le mental de l’animal. Grâce à de petites attentions quotidiennes, votre chien retrouvera le moral. Des moments de bonheur et de partage qui ne peuvent que le rendre heureux de vous avoir à ses côtés.

Aujourd’hui, de nombreuses solutions existent pour faciliter les déplacements de nos compagnons en cas de problèmes de motricité. Un chariot roulant par exemple, ou un harnais de soutien, sont des options à envisager. Bien que leur coût soit encore assez élevé, ces outils sont un véritable plus dans le quotidien du chien handicapé. Il est d’ailleurs possible de commander ces dispositifs en clinique vétérinaire ou sur internet, mais aussi de les fabriquer à la maison.

De tels équipements permettent de faciliter les déplacements du chien, de diminuer les risques de dépression, tout en favorisant son travail musculaire et en boostant son mental. En retrouvant la possibilité de bouger, le chien reprend confiance en lui.

Enfin, comme pour tout, il est nécessaire de respecter un temps d’adaptation afin que l’animal comprenne le mécanisme du chariot.

chien avec chariot roule
Crédits : Liukov/iStock

5/ Aménager son domicile

Adapter l’habitat de son animal de compagnie à son handicap est primordial, surtout lorsqu’il éprouve des difficultés à se déplacer. Il est important de bien ranger les pièces de son logement pour que le chien puisse se balader sans trébucher ou se sentir bloqué.

Il est également important de penser à organiser les espaces afin qu’ils soient accessibles aux roues du chariot éventuel. De ce fait, vous pouvez installer des rampes, mais aussi des barrières de sécurité. Par ailleurs, il est impératif d’offrir à votre animal handicapé un couchage adapté (gamelles d’eau et de nourriture à portée de patte).

Il est possible qu’un chien ayant des problèmes de motricité ait besoin d’aide aux soins. La toilette risque en effet de s’avérer plus compliquée pour lui : n’hésitez pas à le brosser plusieurs fois par semaine. Par ailleurs, il est indispensable de stimuler son moral en jouant avec lui, mais aussi en le promenant en pleine nature, en forêt ou à la plage par exemple.

Certains chiens ont également besoin de massages ou de soins supplémentaires. Il est alors totu indiqué d’observer un suivi régulier chez le vétérinaire, pour que tout se passe au mieux. Votre spécialiste animalier pourra en effet vous demander de faire réaliser à votre chien certains exercices pour solliciter ses muscles, de sorte à ce qu’il puisse conserver une certaine autonomie au quotidien.