in

États-Unis : les animaux font leur grand retour au parc du Yosemite

Crédits: iStock / CelsoDiniz

Situé dans l’État de Californie, le parc National de Yosemite est fermé au public depuis le 20 mars dernier en raison des mesures de confinement qui paralysent une bonne partie du monde en ce moment. Et si les touristes ne sont donc plus au rendez-vous, les animaux y trouvent largement leur compte.

Les animaux reprennent leurs quartiers

C’est pourtant une suite logique qui ne devrait pas nous étonner, mais rien n’empêche de l’observer aux quatre coins du monde. En effet, les animaux font leur retour dans certains endroits auxquels il n’avaient pas le même accès avant que les touristes, moyens de transport et autres ne cessent leurs activités.

De cette manière, on a ainsi pu observer des rorquals au large de Marseille la semaine dernière, ou des poissons dans l’eau désormais claire des canaux vénitiens. Des exemples parmi beaucoup d’autres qui témoignent de l’impact souvent négatif de l’Homme sur l’écosystème.

Le parc du Yosemite, trésor de biodiversité

En temps normal à cette période, le parc grouille de curieux·ses à la découverte des richesses naturelles du Yosemite. En avril 2019, on dénombrait environ 308 000 visiteurs ! Mais depuis qu’il a été déserté par les êtres humains (à l’exception de la centaine d’employé·e·s), les animaux sont à la fête.

Lynx, coyotes, ours et aussi oiseaux profitent d’une nouvelle liberté. En temps normal, ils évitent les routes et autres sentiers fréquentés pour privilégier des endroits plus calmes et à l’abri des regards. Ce n’est plus le cas maintenant, comme l’affirme Katie, biologiste spécialiste de la faune sauvage travaillant dans le parc depuis une dizaine d’années :

« Maintenant qu’il n’y a plus personne, les ours marchent littéralement sur la route pour aller là où ils ont besoin, ce qui fait vraiment plaisir à voir. » 

View this post on Instagram

Yosemite National Park is home to about 300-500 black bears. Though there hasn't been an increase in their population since the park closure, bears have been seen more frequently than usual, likely due to the absence of visitors in Yosemite Valley. If you tuned into our Facebook livestream yesterday, wildlife biologist Ranger Katie showed us how Yosemite's bear team uses radio collars to track some of the park's bears, and we picked up the signal of a large male bear in the meadow nearby! Shortly afterward, that same bear was caught on camera by one of our volunteers, who watched from the window of the Rangers' Club as it climbed up a nearby tree. The bear sat high on a branch for a little while and then struggled to decide how to safely get back down, making this one of the more entertaining wildlife sightings we've had this spring! Head over to our Facebook page to view yesterday's livestream, and check out www.KeepBearsWild.org for more information about protecting Yosemite's iconic bears! #Yosemite #NationalPark

A post shared by Yosemite National Park (@yosemitenps) on

Les ours bruns sont de retour

Sur Instagram et autres réseaux sociaux, les équipes du parc national proposent des images inédites de ce qui est en train de se passer à l’abri des regards habituels des visiteurs. Et en ce moment, ce sont les ours bruns qui sont sous les feux des projecteurs.

Environ 300 à 500 spécimens vivent dans cet endroit, et bien que leur nombre n’ait pas augmenté ces derniers mois, les gardiens du parc en observent beaucoup plus depuis que les visites ne sont plus autorisées. Dane Peterson, un employé du parc, affirme que la population – observée donc – a même quadruplé !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :