in

Dragon de Komodo : 10 choses à savoir sur le plus grand lézard du monde

Crédits : iStock

Le dragon de Komodo, de son nom scientifique Varanus komodoensis, ne crache pas du feu, mais possède des particularités tout aussi étonnantes. Voici 10 faits à connaître absolument sur le plus grand lézard du monde.

1. Il vit en Indonésie

Le dragon de Komodo est un varan qui se rencontre uniquement dans certaines îles d’Indonésie centrale, notamment sur l’île de Komodo, l’île de Rinca ou encore l’île de Motong. Excellent nageur, il est capable de nager d’une île à l’autre pour chasser ou pour s’accoupler.

dragon de komodo
Crédits : dab1859/Pixabay

2. Il est très rare

Même s’il n’a pas de prédateurs naturels, le dragon de Komodo est considéré comme une espèce menacée et est donc désormais protégé. En effet, il ne resterait plus que 5 000 individus à l’état sauvage. Les tremblements de terre, l’activité volcanique, le braconnage, le tourisme, le manque de proies et la perte de son habitat ont considérablement réduit la population du dragon. Une grande partie des îles où il vit sont aujourd’hui une zone protégée, regroupées sous le nom de Parc national de Komodo.

dragon de komodo
Crédits : Adhi Rachdian/Fllickr

3. C’est un lézard géant

Le dragon de Komodo, dont les origines remontent à 140 millions d’années, est la plus grande espèce de lézards actuellement vivante. Et pour cause, il peut mesurer jusqu’à 3 mètres de long et peser pas moins de 100 kilos ! Son corps est recouvert d’écailles qui lui confèrent une cuirasse presque impénétrable.

dragon de komodo
Crédits : Arturo de Frias Marques/Wikimedia Commons

4. Il vit longtemps

Le dragon de Komodo vit en moyenne 30 à 50 ans. Il possède donc une espérance de vie plutôt longue pour un lézard ! Sa croissance est lente puisqu’il met environ 5 ans pour atteindre sa taille adulte.

dragon de komodo
Crédits : Ryan Vaarsi/Flickr

5. C’est un vrai lézard

Le comportement du dragon de Komodo se rapproche plus de celui du lézard que du dragon. En effet, il aime par-dessus tout se prélasser au soleil, manger des charognes et se désintéresse de ses œufs une fois ces derniers éclos. De plus, il creuse des galeries dans le sol pour pouvoir y dormir.

dragon de komodo
Crédits : Heather Smithers/Flickr

6. Il est solitaire

Le dragon de Komodo mène une vie le plus souvent solitaire. Les femelles sont même capables de pondre des œufs viables seules, sans l’intervention de mâles. On appelle ce phénomène rare la parthénogenèse.

Par ailleurs, il arrive que les mâles se rencontrent pour se disputer une charogne. Dans ce cas, ils se battent debout en s’appuyant sur leur queue. C’est le plus fort qui aura le droit de manger en premier.

dragon de komodo
Crédits : Vassil/Wikipédia

7. Il aime chasser

Le dragon de Komodo n’est pas très rapide mais il peut tout de même courir jusqu’à 19 km/h. Il préfère donc s’approcher discrètement de ses proies afin de les surprendre. Cette capacité à se camoufler lui permet de chasser efficacement, même s’il se contente également de proies mortes. Il apprécie particulièrement les mammifères, les oiseaux mais aussi les invertébrés. Ce prédateur n’a d’ailleurs pas peur de s’attaquer à des proies plus grosses que lui, comme des cerfs !

En revanche, il s’attaque très rarement à l’Homme. Ces 45 dernières années, seuls quelques cas de morsures ont été recensés, et un enfant et un pêcheur ont perdu la vie après avoir été attaqués par un dragon.

dragon de komodo
Crédits : Midori/Wikipédia

8. Il possède une arme bien à lui

Le dragon de Komodo ne crache pas du feu, mais il possède une autre arme tout aussi destructrice : sa salive. En effet, elle est remplie de bactéries et anticoagulante et lui permet de chasser sans avoir à poursuivre ses proies, chose dont il est bien incapable au vu de son manque de rapidité.

Ainsi, lorsque le dragon mord dans sa proie, cette dernière est infectée de nombreuses bactéries et saigne abondamment. Ce reptile, qui peut se montrer très patient, n’a alors plus qu’à attendre qu’elle s’écroule, morte, afin de pouvoir s’en délecter.

dragon de komodo
Crédits : William Warby/Wikimedia Commons

9. Il est cannibale

Même si le portrait du dragon de Komodo n’est pas aussi terrifiant que celui que l’on pourrait faire d’un dragon de contes de fées, il n’est tout de même pas très sympathique. En effet, le dragon de Komodo a la particularité d’être cannibale. En effet, lorsque les petits sortent de leurs œufs, ils sont immédiatement livrés à eux-mêmes et doivent se cacher au plus vite dans les arbres afin de ne pas se faire dévorer par les adultes…

dragon de komodo
Crédits : Mahir Dalloul/Pexels

10. Il utilise sa langue pour se déplacer

Le dragon de Komodo n’entend pas très bien, n’a pas beaucoup de goût ni d’odorat et ne voit pas très bien non plus, notamment la nuit. Ainsi, pour se déplacer et pouvoir chasser, il se sert d’un autre organe : sa langue. En effet, il la sort régulièrement de sa gueule afin de sentir les odeurs et savoir ainsi dans quelle direction se diriger.

Source

Vous aimerez aussi :

Requin-baleine : 10 choses à savoir sur le plus gros poisson du monde

Quel est le plus grand dinosaure de tous les temps ?

La tégénaire, plus grosse araignée de France, est-elle dangereuse ?