in

Des frelons asiatiques géants menacent d’envahir les États-Unis (et ça fait peur)

Crédits : Backiris / iStock

Depuis leur implantation au début des années 2000, les frelons asiatiques font désormais partie du paysage en Europe. Mais ils n’en restent pas moins redoutés, notamment pour leur fâcheuse tendance à manger les abeilles et pour leur piqûre connue pour être particulièrement douloureuse. Toutefois, il y a pire que les frelons asiatiques : les frelons asiatiques géants. Et ces derniers menacent d’envahir les États-Unis. 

Des frelons redoutables

Ils mesurent pas moins de 6 cm de long, possèdent des rayures oranges et noires et peuvent se déplacer à une vitesse de 30 km/h. Leur dard est suffisamment long pour transpercer une combinaison d’apiculteur. Ils massacrent toutes les abeilles qui se trouvent sur leur chemin en les décapitant. Nous parlons bien évidemment des frelons asiatiques géants (Vespa mandarinia), les plus gros frelons du monde.

Avec leurs mandibules « en forme d’ailerons de requin, écrit le New York Times, ces frelons sont capables de décapiter toutes les abeilles d’une ruche en quelques heures, puis de partir avec leur thorax pour nourrir leur progéniture ». De quoi faire trembler tous les apiculteurs du monde…

Encore pire, leur venin peut être mortel s’ils venaient à piquer plusieurs fois un humain. Pour preuve, ces insectes sont d’ores et déjà responsables du décès de 50 personnes par an au Japon.

Et désormais, leur nouveau territoire de chasse semble être les États-Unis. Or, comme l’affirme le New York Times, cette menace est prise très au sérieux par les scientifiques.

Les abeilles américaines en grand danger

Et pour cause, si le frelon asiatique géant venait à s’établir durablement aux États-Unis, il pourrait tout bonnement anéantir une grande partie des populations d’abeilles du pays. En effet, ces dernières, contrairement à leurs cousines asiatiques, n’ont pas acquis, au cours de leur évolution, la capacité de se défendre face à ces envahisseurs.

Quant au bilan humain, il pourrait également être terrible. Ainsi, pour les habitants qui se situent à proximité des lieux où des frelons asiatiques géants ont d’ores et déjà été découverts, la consigne est on ne peut plus claire : si vous les voyez, fuyez.

La raison ? Non seulement leur piqûre est particulièrement douloureuse, mais en plus ils peuvent tuer un homme s’ils venaient à attaquer en groupe. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le frelon asiatique géant est surnommé le « frelon meurtrier ».

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :