in

De quels vaccins mon chat d’extérieur a-t-il besoin ?

Crédits : iStock
De quels vaccins mon chat d’extérieur a-t-il besoin ?
noté 5 - 6 vote[s]

Bien que les chats vivant en appartement sont également concernés par la vaccination, les chats ayant accès à l’extérieur, même occasionnellement, sont tout de même davantage exposés aux maladies et parasites. Il est donc indispensable de les faire vacciner, même si ce n’est pas obligatoire sur le territoire français. Mais contre quoi ? 

Sommaire

1. Le typhus

Si votre chat a moins d’un an, il est d’autant plus important de le faire vacciner contre le typhus félin, aussi appelé panleucopénie féline. En effet, cette maladie virale très contagieuse tue près de 90% des chatons qui en sont atteints.

L’agent pathogène en cause est le parvovirus félin, un virus particulièrement résistant dans le milieu extérieur. En effet, il peut survivre jusqu’à un an sans hôte ! Il se transmet par contact direct avec des matières fécales de chat infecté et se transporte également sous les semelles de chaussures.

Les principaux symptômes à observer sont une grande fatigue, de la fièvre, une diarrhée sévère, des vomissements et une déshydratation.

2. Le coryza

Le coryza, ou rhinotrachéite virale féline, est une maladie relativement courante qui est également très contagieuse. D’autant plus qu’elle se transmet par contact direct ou directement par l’air (éternuements…). Elle touche principalement les chats vivant en communauté (refuges, chats sauvages…). Ainsi, les chats d’extérieur peuvent facilement se retrouver en contact avec des chats sauvages infectés par exemple.

Le coryza peut s’avérer très grave, voire mortel, pour les chats, d’où la nécessité de les faire vacciner. Les principaux symptômes à observer, en fonction du virus à l’origine de l’infection, sont des troubles respiratoires (toux, éternuements, écoulements du nez), une perte d’appétit, de la fièvre, des larmoiements ou encore des ulcères dans la bouche.

3. La leucose féline

La leucose féline (ou FeLV) est une maladie virale contagieuse qui se transmet par contact direct avec les sécrétions d’un chat infecté (salive, sang, voie sexuelle, écoulements du nez ou des yeux, excréments…). Ainsi, il suffit que votre chat boive l’eau que vient de boire un chat contaminé pour être infecté à son tour.

chat herbe couché dehors
Crédits : iStock

Cette maladie peut entraîner une anémie, marquée par un fort amaigrissement, ainsi que la formation de tumeurs. Il est bon de savoir que parmi les chats atteints de la leucose féline, un tiers d’entre eux mourra de cette maladie et un autre tiers deviendra porteur sain. Afin d’éviter la propagation de la maladie, la vaccination est donc indispensable, qui plus est pour les chats ayant accès à l’extérieur.

4. La chlamydiose féline

Même s’il n’est pas obligatoire, le vaccin contre la chlamydiose féline est fortement recommandé. En effet, cette maladie, qui se traduit principalement par une sévère conjonctivite, voire des quintes de toux, peut devenir chronique. Cela signifie qu’une fois que le chat l’a attrapée, il est possible qu’il ne guérisse jamais et qu’il reste contagieux toute sa vie.

La chlamydiose féline est très contagieuse et se transmet par contact direct via les sécrétions nasales et oculaires émises par le chat malade. De plus, il existe un risque pour que cette maladie se transmette à l’homme !

5. La rage

Même si la rage est éradiquée en France, mieux vaut rester prudent. En effet, il est tout à fait possible que, lors de ses promenades, votre chat se retrouve en contact avec des animaux sauvages enragés. Pour cette raison, mieux vaut le faire vacciner.

À noter que si vous comptez partir à l’étranger avec votre chat, le vaccin contre la rage est obligatoire !

Source

Vous aimerez aussi : 

Vaccination du chat : à quel moment et contre quelles maladies ?

Quelle est l’espérance de vie d’un chat ?

Vétérinaire : 5 astuces pour payer moins cher