in ,

Vaccination du chat : à quel moment et contre quelles maladies ?

Crédits : iStock
Vaccination du chat : à quel moment et contre quelles maladies ?
noté 5 - 3 votes

La vaccination de son chat est un acte obligatoire pour tous les propriétaires de félins. Que votre chat vive en appartement ou dans une maison n’a pas d’importance puisque les virus peuvent être transportés sous les chaussures ou sur les vêtements. Les vaccins sont une protection nécessaire pour que votre chat n’attrape pas de maladie grave, voire mortelle. Petit tour d’horizon des vaccins indispensables à nos amis félins.

Contre quelles maladies vacciner son chat ?

Les chats peuvent être sensibles à de nombreuses maladies, mais seules 5, considérées comme particulièrement dangereuses, peuvent être évitées et nécessitent, de ce fait, une protection adaptée :

  • Le typhus : très contagieux, le typhus du chat est un virus potentiellement mortel qui touche plus particulièrement les chatons. Les chatons atteints de cette maladie présentent comme symptômes une diarrhée sévère ainsi qu’une forte fièvre. 90 % d’entre eux n’y survivront pas.
  • Le coryza : également très contagieux, le coryza se transmet par l’air et provoque de la fièvre, une grande fatigue, des éternuements, des écoulements nasaux et une conjonctivite. Même une fois guéri, le chat peut rechuter.
  • La leucose : transmis par les sécrétions (salive, sang, voie sexuelle, écoulements nasaux et oculaires, déjections…) des chats atteints, ce virus, souvent appelé « SIDA du chat », affaiblit le système immunitaire et peut entraîner un fort amaigrissement ainsi que des tumeurs. Un tiers des chats contaminés guérit seul, un tiers meurt et un tiers devient porteur sain.
  • La chlamydiose : le symptôme principal de cette maladie est une grave conjonctivite. Cette maladie chronique peut ne jamais vraiment guérir. Un chat atteint pourra donc rester contagieux, même après avoir reçu un traitement qui aura fonctionné.
  • La rage : obligatoire si l’on veut emmener son chat en voyage à l’étranger. C’est la seule des cinq maladies qui peut se transmettre du chat à l’Homme. C’est aussi la plus mortelle puisqu’il n’y a quasiment aucun espoir d’y survivre.
Crédits : iStock

Quand le faire vacciner ?

Dès 2 mois, les chatons ne sont plus protégés par le lait maternel et doivent absolument être vaccinés contre le typhus, le coryza et la chlamydiose. À partir de 3 mois, les vaccins contre la leucose et la rage sont réalisés. Le coryza et la leucose nécessitent deux injections en quelques semaines afin de garantir une efficacité de protection optimale. À 6 mois, le premier rappel du vaccin contre la leucose est nécessaire. Ensuite, et ce pour tous les vaccins, un seul rappel doit être effectué tous les ans.

Attention, si vous n’effectuez pas le rappel chaque année, votre chat ne sera plus protégé et pourra contracter l’une de ces maladies. De plus, il faudra tout reprendre depuis le début et procéder à nouveau aux deux premières injections.

Crédits : iStock

Un conseil : ne laissez pas sortir votre chat de la maison tant que ses vaccins ne sont pas à jour, sous peine qu’il contracte une maladie.

La vaccination présente-t-elle des risques ?

Généralement, la vaccination est sans danger. Elle peut tout au plus provoquer une perte d’appétit et un état de fatigue passagers (cela ne doit pas excéder 24 heures).

Le seul risque important lorsque l’on fait vacciner son chat est que ce dernier fasse une réaction allergique. Dans ce cas, il peut avoir la tête qui gonfle et présenter un œdème facial, un œdème du poumon ou encore des vomissements hémorragiques. S’il n’est pas rapidement pris en charge, le chat peut mourir.

Mais rassurez-vous, ces réactions sont très rares. Si rien ne se passe dans les six heures après la vaccination, c’est que tout va bien. En revanche, il est conseillé de rester auprès de son chat après le vaccin pour vérifier l’évolution de son état de santé.

Sources : Ooreka ; Doctissimo ; Wanimo Véto

Articles liés

Tout savoir sur le Sida du chat

Le coryza du chat : symptômes et traitements

Les 3 principales maladies que peuvent nous transmettre nos chiens et nos chats