in

5 idées de vermifuges naturels pour votre chat

Crédits : ibjennyjenny/Pixabay
5 idées de vermifuges naturels pour votre chat
noté 3.9 - 48 vote[s]

Il est recommandé de vermifuger un chat adulte une fois tous les 3 mois. Sans cette protection, le chat, en ingérant des excréments ou des rongeurs infectés, peut voir son système digestif s’infester de parasites, comme les vers et les protozoaires. Il sera alors victime de diarrhées, de vomissements, de malaises et perdra du poids. Pour savoir si votre chat a des parasites, c’est parfois simple, il suffit de regarder si des vers sont présents dans ses excréments. Dans tous les cas, voici 5 remèdes entièrement naturels et faits maison à combiner pour lutter contre les parasites intestinaux chez nos amis félins !

1. L’ail

L’ail possède de nombreuses vertus puisqu’il permet notamment de lutter contre les champignons, les virus, les bactéries ou encore les vers intestinaux. Le chat peut en manger, mais sans excès. En effet, l’ail n’est toxique chez le chat qu’à partir de l’ingestion d’une quantité égale à 0,5 % du poids de l’animal, ce qui représente 15 g d’ail (3 gousses) pour un chat de 3 kilos. Il peut donc être utilisé ponctuellement ou en prévention, plusieurs fois par an.

Pour l’utiliser comme vermifuge naturel, mélangez 1/4 de gousse d’ail par jour à la nourriture de votre animal de compagnie (vous pouvez aussi la mixer pour en faire une poudre ou un jus), et ce pendant environ 4 jours. Recommencez la même cure 3 semaines plus tard. Pour un chaton, il est nécessaire de réduire les doses de moitié.

ail
Crédits : Pixabay

2. Les graines de courge

Les graines de courge crues sont un excellent laxatif pour nos chats et affaiblissent les parasites internes. De plus, elles sont absolument sans danger ! Broyez-les et mélangez-les à la nourriture de votre chat (une cuillère par jour, soit l’équivalent de 4 graines) pendant une semaine. Ensuite, renouvelez la cure 1 fois par mois pendant 3 mois.

L’huile de pépins de courge ou de melon peut également être utilisée en préventif en tant que vermifuge pour chat. À noter que les graines de papaye, le son, le blé d’avoine, les carottes, les betteraves ou encore les navets crus râpés ont aussi des propriétés vermifugeantes. Et n’hésitez pas à combiner ce traitement aux graines de courge avec celui à l’ail pour un meilleur effet sur la flore intestinale de votre chat.

graines de courge
Crédits : april197707180/Pixabay

3. Le thym

Le thym est une plante non toxique pour les chats et connue pour aider à lutter contre les parasites intestinaux. En cas d’infestation de vers, faites-en un peu de poudre. Puis saupoudrez-en une cuillère à soupe sur la nourriture de votre animal une fois par jour durant 4 jours.

thym
Crédits : Hans/Pixabay

4. L’argile

L’argile possède de nombreuses propriétés médicinales. Elle participe notamment à l’élimination des vers. Pour cela, vous pouvez en diluer un peu dans de l’eau que vous donnerez à votre chat.

Vous pouvez également en appliquer autour de l’anus de votre matou afin de dissuader les vers de se reproduire. Cependant, veillez à bien rincer l’argile une fois le matin et une fois le soir puis à en déposer une nouvelle couche.

À noter que la terre de diatomée peut également faire office de vermifuge naturel pour votre chat.

chat lèche
Crédits : rihaij/Pixabay

5. Le jeûne

Une dernière astuce très efficace consiste à laisser jeûner votre chat durant 1 journée afin de permettre à son organisme de se désintoxiquer tout seul.

Ne lui donnez que de l’eau durant cette période. Mais ajoutez dans son bol deux cuillères à soupe de vinaigre de pomme, qui agit comme un antiseptique efficace contre les parasites intestinaux.

chat boit eau
Crédits : rihaij/Pixabay

Les signes d’une infestation de vers chez le chat

La présence de vers chez le chat peut parfois passer inaperçue. Mais certains signes ne trompent pas :

  • ventre gonflé,
  • vers dans les selles ou autour de l’anus,
  • vomissements,
  • diarrhées,
  • pelage terne,
  • gencives pâles,
  • perte d’appétit,
  • amaigrissement,
  • fatigue.

Attention, plusieurs de ces symptômes peuvent également indiquer une maladie ou la présence de parasites externes. Pour cette raison, il est recommandé de consulter un vétérinaire au moindre symptôme inhabituel. Et pensez également à administrer un traitement antiparasitaire à votre chat une fois par mois, sous forme de comprimés ou de pipettes.

Source

Vous aimerez aussi :

Quand et comment vermifuger son animal ?

Un remède naturel imparable contre les puces et les tiques de votre chat

Les plantes d’intérieur les plus toxiques pour votre chat