in

Comment les serpents entendent-ils alors qu’ils n’ont pas d’oreilles ?

Crédits : kadmy/iStock

Si vous observez un serpent, quel qu’il soit, vous pouvez vous rendre compte qu’il ne possède pas d’oreilles. Pourtant, il semble logique que, pour survivre, les serpents doivent être à l’affût du moindre bruit. En règle générale, c’est ce qui permet aux animaux de se tenir à distance du danger et de vivre plus ou moins longtemps. Mais alors, les serpents sont-ils sourds ? Si c’est le cas, comment font-ils pour chasser ou fuir les prédateurs ? Réponses !

Les serpents possèdent des oreilles internes

Les serpents n’ont pas d’oreilles externes visibles, c’est un fait. Ils n’entendent donc pas les sons comme nous les entendons, c’est certain. En revanche, même si on ne les voit pas, les serpents possèdent des oreilles internes.

L’emplacement de ces oreilles, situées à l’intérieur de leur tête, est repérable grâce aux deux petits trous placés de chaque côté de leur tête. À l’intérieur de chaque petit trou se trouve une oreille interne. Ces oreilles internes sont remplies d’air, contrairement à la plupart des autres animaux qui ont les oreilles internes remplies de liquide. Par ailleurs, les serpents sont dépourvus de tympan.

Les serpents “entendent” les vibrations

Les oreilles internes des serpents sont directement reliées aux os de leur mâchoire. De cette façon, ce qu’ils perçoivent ce ne sont pas vraiment les sons mais plutôt les vibrations du sol et de l’air qu’ils captent à travers leur mâchoire. Ces vibrations sont ensuite converties en impulsions électriques et transmises au cerveau. Ainsi, on pourrait dire que les serpents “entendent” les vibrations dans l’air.

serpent
Crédits : Foto-Rabe/Pixabay

Encore mieux, ils semblent pouvoir entendre en stéréo. La raison ? Leur mâchoire bouge indépendamment des deux côtés. Ils peuvent donc détecter les vibrations du côté gauche ou du côté droit. De cette façon, les serpents sont capables de localiser avec précision la source du son.

Par conséquent, il suffit qu’un prédateur ou qu’une proie marche sur le sol ou émette un son dans l’air pour provoquer des vibrations perceptibles par les serpents situés à proximité. Les vibrations sont d’abord ressenties dans la mâchoire puis transmettent ensuite un signal au cerveau via l’oreille interne.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé, lors des randonnées, de marcher avec un bâton tout en frappant ce dernier sur le sol afin de faire fuir d’éventuels serpents sur le chemin. Et éviter ainsi de marcher dessus par mégarde…

À noter également que, d’après les études scientifiques menées sur le sujet, les serpents semblent entendre plus facilement les sons graves que les sons aigus.

Bon à savoir : lorsque plusieurs serpents se retrouvent au même endroit, ils n’utilisent pas de sons pour communiquer entre eux. En réalité, ce sssifflement si caractéristique des serpents n’est produit que pour dissuader un ennemi de s’approcher.

Vous aimerez aussi : 

Attention, même après avoir été décapités, les serpents peuvent tuer !

Est-il possible que vous trouviez un jour un serpent dans vos toilettes ?

Pourquoi les serpents muent-ils ?